Cannabinoïde CBG : effet, propriétés et où le trouver

Toutes les propriétés, effets et où trouver le cannabinoïde CBG

Changé le: 23/05/2024

VOUS ÊTES CURIEUX À PROPOS DU CANNABINOIDE CBG ? EFFET, PROPRIÉTÉS, RELATION ENTRE LES RÉCEPTEURS CB1 ET CB2 ET TOUS LES BIENFAITS DU CBG

Lorsque l’on parle de cannabis, le CBD et le THC sont certainement les premières substances qui viennent à l’esprit.

Récemment, cependant, une autre substance produite par la plante de chanvre a été redécouverte : le cannabinoïde CBG.

Il semble que le CBG (cannabigérol) soit le premier cannabinoïde développé par le cannabis et qu’il soit responsable du développement des composés tels que le CBD et le THC et d’autres cannabinoïdes présents dans la plante.

Vous souhaitez en savoir plus sur les avantages et les effets de cette substance mystérieuse ?

Poursuivez la lecture de ce guide afin de satisfaire votre curiosité !

CBG ou le cannabigérol : voici la «molécule mère» des autres cannabinoïdes

Si vous avez récemment entendu parler de cannabinoïde CBG pour la première fois, ce n’est pas étonnant.

Si le chanvre ou le canabis légal est récolté, séché et transformé, la présence de cette substance n’est détectable que dans de très faibles pourcentages (parfois moins de 1%), de sorte que, par rapport aux autres substances, elle n’a pas suscité beaucoup d’attention.

Cependant, on a récemment découvert que le CBG est présent en pourcentages élevés dans la plante de cannabis au début de la phase de floraison et c’est la première substance à se développer dans les plantes (sous forme d’acide CBGA).

Mais ce n’est pas tout, il semble que c’est à partir du CBG que naissent le THC, le CBD et de nombreux autres cannabinoïdes, présents dans les dérivés du cannabis y compris le hash CBD.

Dans le passé, le cannabigerol était surtout connu sous le nom de «cannabinoïde mineur», mais aujourd’hui il a reçu le surnom de «cellule souche du cannabis».

Pendant la maturation de la plante, le CBGA (acide cannabigérolique) se transforme en THCA, CBDA et CBCA.

Lorsque la plante est récoltée et séchée puis éventuellement fumée, l’action de la chaleur produit un phénomène appelé décarboxylation qui transforme les dérivés CBGA en dérivés non acides, à savoir le THC, le CBD et une centaine de cannabinoïdes supplémentaires.

Si l’on considère que le THC et le CBD proviennent du CBG, il s’ensuit que plus la présence du premier est élevée, plus la présence de l’autre cannabinoïde est faible, et vice versa.

Selon ce principe, afin d’obtenir des produits à plus forte teneur en CBG, certains producteurs de chanvre créent de nouvelles formes génétiques de la plante, ou procèdent à une récolte plus tôt que prévu.

Après avoir déterminé ce qu’est le CBG, voyons maintenant quels sont les effets de cette substance sur le corps humain.

Lire aussi : Le lien entre CBD et paracétamol

Quels sont les effets du CBG ?

Comme le CBD, le CBG est un cannabinoïde sans effet psychotrope. Lorsqu’il est pris sous forme d’huile, d’infusion ou de fumée de beuh légale, il n’altère pas les facultés mentales et la perception de ce qui se passe, mais il agit à d’autres niveaux.

D’après les études qui ont été menées jusqu’à présent, le CBG semble avoir différentes propriétés bénéfiques. Voyons donc les effets du CBG :

  • antidouleur ;

  • anti-inflammatoire ;

  • antifongique ;

  • neuroprotecteur ;

  • antidépresseur.

Selon certaines études, il a été démontré que cette substance peut également avoir des effets bénéfiques chez les patients atteints d’une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI).

Dans un autre article paru dans le «British Journal of Pharmacology», les résultats de certains chercheurs ont montré que le CBG peut jouer un rôle crucial dans le traitement des maladies telles que le psoriasis et le «staphylocoque doré» (SARM) et qu’il s’est avéré utile pour contrer les symptômes liés à l’anxiété et les tensions musculaires.

En effet, le cannabigérol (CBG) peut activer les récepteurs cb1 et cb2 (récepteurs cannabinoïdes) et de cette manière agir sur le système nerveux central, ce qui peut contribuer à augmenter le plaisir, la motivation.

Les chercheurs ont également souligné le fait que le CBG est capable d’interagir activement avec les autres substances produites par la plante de chanvre (linalol, phytol, limonène, etc.).

Dans d’autres contextes, il a été découvert que le CBD et le CBG peuvent même avoir des propriétés neurogéniques, c’est-à-dire entrainer le développement de nouvelles cellules cérébrales.

Néanmoins, il y a encore peu de recherches sur cette substance et pour en savoir plus, nous devons attendre les résultats des nouvelles études.

Le CBG et le CBD : différences

En lisant le paragraphe précédent, vous avez pu remarquer des effets similaires entre CBD et CBG.

Mais, les différences entre le CBG et le CBD sont multiples et peuvent être résumées par les mots «concentration» et «structure chimique».

Le CBG (le cannabigérol) est présent dans la plante de chanvre en pourcentages élevés lorsqu’il débute de la phase de floraison. Ensuite, ce pourcentage diminue pour laisser la place aux autres cannabinoïdes.

Lorsque le pourcentage de CBD (cannabidiol) dans la plante est élevé, celui de CBG est très faible.

En plus de la concentration, la composition chimique et la façon dont les deux substances agissent sur l’organisme humain sont différentes.

Bien que l’effet des deux substances soit différent, les études ont constaté que le CBG, tout comme le CBD, a un effet antioxydant et les propriétés anti inflammatoires.

Utilisation de la molécule mère

Voyons de différentes méthodes de consommation du CBG.

L’huile de CBG

Parmi les produits à base de CBG, l’huile de CBG est l’une des méthodes de consommation les plus populaires et pratiques.

Il est possible de la prendre par voie sublinguale sous forme de quelques gouttes sous la langue, ce qui, sans aucun doute, garantit un effet rapide.

Les résines de CBG

La résine de CBG est un produit fabriqué à partir de la fleur de CBD sélectionnée en fonction de sa teneur élevée en CBG.

Elle se caractérise par les arômes d’herbes fraîches et de terre mouillée.

La posologie du CBG

Tout d’abord, il faut souligner que chaque personne peut réagir différemment à la consommation de cannabinoïdes.

Toutefois, il est donc conseillé de commencer à partir d’une dose faible et d’augmenter progressivement en tenant compte des effets ressentis.

Il est également recommandé de consulter un professionnel de la santé ou un spécialiste du CBD pour des conseils et les précautions lors de la prise de cette molécule.

Précautions

Lors de la consommation de CBG, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé ou un médecin. Ces derniers pourront évaluer chaque situation de l’individu et prendre en compte les antécédents médicaux.

Malgré ses propriétés anti-inflammatoires et autres bienfaits du CBG, cette molécule est un complément et ne doit pas être considéré comme un médicament.

En outre, le CBG peut généralement être bien toléré, mais il est également possible qu’il entraîne des effets secondaires chez certaines personnes.

Parmi ces effets secondaires on trouve :

  • sécheresse de la bouche ;

  • somnolence ;

  • baisse de la pression artérielle ou des interactions avec d’autres médicaments.

Légalisation du cannabis : l'opinion du peuple français

Le CBG est-il légal en France ?

La légalité du CBG varie en fonction du pays ou de la région où vous vous trouvez.

Il faut toutefois souligner que dans la majorité de pays, le CBG dérivé du chanvre avec la teneur en THC qui ne dépasse pas 0,2% est considéré comme légal. Cependant, il est également possible de trouver des variations dans les lois.

Les personnes qui pratiquent du sport doivent également vérifier les réglementations antidopage, car certaines compétitions sportives disposent des restrictions sur l’utilisation de cannabinoïdes, phytocannabinoïdes et d’autres substances y compris le CBG.

Tout d’abord, il faut s’assurer des règles spécifiques des fédérations sportives et de consulter les organismes compétents pour pouvoir participer aux compétitions sans problèmes.

Enfin, il convient également de noter que la qualité et l’origine des produits de CBG sont essentielles. Il est en fait recommandé de choisir et acheter des produits provenant de sources fiables, qui sont testés afin de garantir leur pureté, leur bienfaits et leur conformité aux réglementations.

Lire aussi : Les résultats du test sanguin nous disent si on a fumé CBD ?

En conclusion

Comme vous l’avez lu, les résultats des études effectuées jusqu’à présent sur les propriétés et les effets du CBG sont très positifs.

Non seulement ce cannabinoïde contenu dans le cannabis CBD n’a pas d’effets psychotropes, mais il peut également limiter les états d’anxiété, de calmer les douleurs liées à certaines maladies et possède de nombreuses autres propriétés bénéfiques, inconnues jusqu’à récemment.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’un des produits à base de CBG et l’acheter à des fins de collection, rendez-vous sur notre boutique CBD !