Qu’est-ce que le cannabigérol et quel est son rôle dans le cannabis ?

Qu’est-ce que le cannabigérol et quel est son rôle dans le cannabis ?

Changé le: 05/06/2024

GUIDE DU CANNABIGÉROL : VOICI LES PRINCIPALES INFORMATIONS SUR LE CANNABINOÏDE DONT LES AUTRES SONT ISSUS

Outre le CBD et le THC, le cannabis et les plantes de cannabis légales produisent également de nombreux autres phytocannabinoïdes.

L’un d’entre eux, qui a récemment fait l’objet d’études et d’expériences, est le CBG ou cannabigérol.

Mais pourquoi n’en parlons-nous que maintenant ?

Qu’est-ce que le cannabigérol ?

Quel est son rôle dans la plante et quels sont ses effets sur le corps humain ?

Voici tout ce que vous devez savoir sur cette substance et pourquoi vous en entendrez de plus en plus parler.

Cannabigérol : qu’est-ce que c’est ?

Le CBG ou cannabigérol est le premier cannabinoïde produit par le chanvre et le chanvre légal voir la mère de la famille des cannabinoïdes. Sa découverte a été cruciale pour le développement d’autres recherches sur les cannabinoïdes.

En savoir plus sur le cannabigérol (CBG).

Bien qu’il soit aujourd’hui surnommé « cellule souche du cannabis », le CBG n’était jusqu’à récemment pas pris en considération au même titre que les autres cannabinoïdes et ses effets n’ont jamais été étudiés en profondeur.

Pourquoi ?

Il faut savoir que dans la plante de cannabis CBD arrivée à maturité, le CBG n’est présent qu’à hauteur de 1 % ou moins. De ce fait, les chercheurs ont davantage porté leur attention sur d’autres substances.

Cependant, les études sur le CBG se sont révélées étonnamment intéressantes.

Le cannabigérol ou CBG est un cannabinoïde qui se développe dans la plante de chanvre sous forme acide cannabigérolique (CBGA) et est présent en grande quantité au début de la phase de floraison.

Après cette phase, avec la croissance de la plante et l’action de différentes enzymes, cette substance se transforme et génère certains des cannabinoïdes les plus connus (sous forme acide) : CBDA, THCA, CBCA.

Comme mentionné précédemment, seul un très petit pourcentage de CBGA reste dans la plante arrivée à maturité, précisément parce qu’il s’est transformé, donnant naissance à tous les autres cannabinoïdes présents dans la plante de chanvre. Les proportions entre CBG et les autres cannabinoïdes sont donc inversement proportionnelles.

Lorsque la plante est récoltée, elle est ensuite soumise à différentes sources de chaleur (décarboxylation) et c’est ainsi que naissent les formes non acides des cannabinoïdes : THC, CBC, CBN et CBG et CBD CBD (connu aussi sous nom cannabidiol).

Lire aussi : Culture aéroponique : ce que c’est et quelle différence elle fait

Différence entre CBG et CBD

L’une des principales différences entre ces deux molécules est leur composition chimique et leurs effets potentiels sur le corps humain.

Le CBG est une molécule mineure présente dans le plant de cannabis. Ce cannabinoïde a montré un grand potentiel dans la recherche en ce qui concerne ses propriétés antibactériennes, son caractère anti-inflammatoire et son rôle de neuroprotecteur, mais il a fait l’objet de moins d’études que le CBD.

Le CBD, en revanche, est connu pour ses multiples bienfaits thérapeutiques, tels que le soulagement de la douleur, de l’anxiété et de l’inflammation, sans avoir d’effets psychotropes. Les deux composés peuvent être extraits du cannabis, mais tandis que le CBD est largement disponible et légal dans de nombreux endroits, le CBG est moins courant et nécessite souvent des extractions plus complexes.

De plus, des recherches futures pourraient révéler d’autres différences et similitudes entre ces deux cannabinoïdes et leur impact sur la santé.

Quels sont les effets du CBG ?

Comme vous avez pu le lire, tous les principaux cannabinoïdes que nous connaissons aujourd’hui et qui se trouvent dans les produits CBD y compris hash CBD, huile, fleurs, semblent dérivés de la forme acide du cannabigérol (CBGA : le précurseur chimique du THCA par exemple). Cette substance joue donc un rôle crucial dans la plante.

Mis à part le fait qu’il soit considéré comme la mère de tous les autres cannabinoïdes, que savons-nous du CBG et de ses effets ?

Comme le CBD et le THC, le CBG est également traité par notre organisme par le biais du système endocannabinoïde.

Les phytocannabinoïdes de cannabis imitent l’effet des endocannabinoïdes (produits par notre corps de manière naturelle), mais chaque molécule agit différemment.

Quels sont les effets secondaires du CBG ?

Le CBG est généralement bien toléré par la plupart des gens. Les recherches sur les effets secondaires sont limitées, mais il est probable qu’il partage certains des effets secondaires observés avec d’autres cannabinoïdes.

Les effets secondaires potentiels du CBG peuvent inclure :

  • somnolence : certaines personnes pourraient ressentir de la somnolence ou de la fatigue après avoir consommé du CBG, en particulier à des doses plus élevées ;

  • vertiges : des sensations de vertiges peuvent survenir chez certaines personnes, en particulier celles qui sont sensibles aux effets des cannabinoïdes ;

  • sécheresse buccale : comme avec de nombreux autres cannabinoïdes, la sécheresse de la bouche peut être un effet secondaire ;

  • changements de pression artérielle : chez certaines personnes, le CBG peut provoquer une légère baisse de la pression artérielle, ce qui peut entraîner des sensations de vertiges ou d’étourdissements ;

  • effets gastro-intestinaux : des effets tels que des nausées ou des maux d’estomac peuvent survenir chez certaines personnes sensibles ;

  • interaction médicamenteuse : comme avec tout supplément ou médicament, il est possible que le CBG interagisse avec d’autres médicaments que vous pourriez prendre. Il est donc toujours conseillé de consulter un professionnel de la santé avant de l’ajouter à votre routine.

Récepteurs CB1 et CB2

Comme le CBD, le CBG est l’un des composants qui interagissent avec les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2 du système endocannabinoïde. Par exemple, lorsque le composé appelé THC (la substance psychotrope présente dans le cannabis illégal en forte proportion) agit en se liant aux récepteurs CB1 dans le cerveau, le CBG se lie aux récepteurs CB2 dans le système nerveux, le tissu conjonctif et l’intestin.

Il faut noter que le CBG n’a pas d’effet psychotrope, il n’altère donc pas la perception de la réalité de ceux qui le consomment. Il peut malgré tout provoquer un certain nombre d’effets qui attirent l’attention de nombreux scientifiques, tant dans le domaine pharmaceutique que non-pharmaceutique.

Cannabigérol : qu'est-ce que c'est et pourquoi il joue un rôle très important dans la plante.

Selon les études réalisées jusqu’à présent, le CBG semble principalement avoir les bienfaits suivants :

  • caractère analgésique et anti-inflammatoire ; 

  • fonction de neuroprotecteur ;

  • remède anti-dépression.

Ainsi, des études menées sur des souris (publiées en 2013) ont montré que le cannabigérol (CBG) est capable de limiter les effets de la colite et des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) tels que la maladie de Crohn.

En plus, cette molécule se révèle important afin de soulager la pression oculaire et de renforcer le système immunitaire.

D’autres études publiées en 2015 montrent aussi que le CBG pourrait être utilisé avec succès pour traiter les maladies neurodégénératives. L’étude menée sur quelques cobayes atteints de la maladie de Parkinson, de la maladie d’Alzheimer et la maladie de Huntington a montré que l’administration de cannabigérol limitait l’apparition et/ou l’intensité de certains symptômes de la maladie.

Plusieurs études ont également été menées sur les effets de CBG sur la douleur et la lutte contre le glaucome.

Cependant, il faut aussi souligner le résultat d’une recherche qui avait confirmé son potentiel comme antibiotique efficace contre des agents pathogènes tels que le staphylocoque doré.

Ce n’est pas tout ! Les résultats surprenants des différentes études ont conduit à intensifier la recherche sur cette substance et à développer une nouvelle génétique du cannabis, capable d’arriver à maturité avec un taux de CBG supérieur à la norme.

Où trouver le CBG ?

Comme le cannabidiol, le cannabigerol est également présent dans les dérivés de la cannabis sans THC.

Comme il s’agit d’un cannabinoïde moins connu parmi les consommateurs du CBD, la diversité des produits mis sur le marché n’est pas encore très élevée, mais il existe quelques propositions.

Certaines entreprises se sont spécialisées dans les techniques d’isolation de ce cannabinoïde, tandis que d’autres se sont concentrées sur la culture de nouvelles génétiques du chanvre, capables de maintenir un taux élevé de cannabigérol même arrivées à maturité.

Produits à base de CBG

Les produits à base de cannabigérol comprennent des huiles tels que l’huile de CBG (appelée aussi un allié de bien-être), ou certaines variétés de haschisch contenant des pourcentages élevés de cette substance. Il existe aussi de nouvelles variétés d’herbes légales qui contiennent des pourcentages élevés de cannabigérol y compris la variété Zkittles.

Aujourd’hui, les produits à base de CBG restent une nouveauté, mais les progrès de la recherche feront certainement connaître cette substance non psychotrope aux multiples propriétés cachées.

Lire aussi : Barrettes de haschisch : caractéristiques et composition

Conclusion

Si, après la lecture de cet article, vous souhaitez collectionner des produits de cannabis sans THC tels que la fleur CBD et commencez votre collection d’un produit à teneur élevée en CBG.

Rendez-vous sur notre boutique CBD Justbob, ajoutez des articles de qualité à votre panier et attendez leur livraison !

Nous vous attendons !