Cannabis et migraine : voici ce que dit la science

Ce que dit la science sur le cannabis et la migraine

Nous avons peut-être trouvé une solution à un problème longtemps débattu, mais les études nous en disent encore trop peu.

Migraine, céphalée, ou plus généralement maux de tête : combien de personnes en souffrent, ou connaissent au moins une personne qui en souffre ?

Dans cet article, nous allons essayer de savoir si et comment la marijuana peut être notre alliée ou notre ennemie dans cette bataille que l’humanité mène pour sa santé.

La migraine : une maladie (de plus en plus) moderne

Il est certain que les diverses formes de maux de tête comptent parmi les troubles les plus gênants et les plus dommageables pour l’homme moderne, et le rythme effréné de notre société en augmente souvent la fréquence et la gravité.

Certaines personnes trouvent le bon médicament après plusieurs tentatives, tandis que d’autres sont toujours à la recherche d’un remède.

Une fois de plus, de plus en plus de personnes se tournent vers une substance historiquement malmenée, récemment réévaluée, mais dont les zones d’ombre l’emportent encore sur les certitudes dont nous disposons : le cannabis, et en particulier le cannabis légal et le CBD.

Son utilisation comme antidote à l’un des maux les plus courants de l’humanité, la migraine, est de plus en plus fréquente. Cependant, la recherche scientifique n’a pas encore déterminé de manière concluante les effets du CBD. Cela s’explique en partie par le fait que, par le passé, la volonté et les moyens de mener des expériences ciblées ont fait défaut.

Mais, cela est en train de changer.

Bourgeons de cannabis

CBD et migraine : de nouvelles études aux USA

Une étude de l’université d’État de Washington, publiée dans le Journal of Pain (volume 21, mai-juin 2020), est très intéressante à cet égard.

Son objectif déclaré était de déterminer si l’inhalation de fumée de cannabis réduit effectivement la migraine et les maux de tête en général, ainsi que d’analyser l’incidence de certaines variables telles que le type de cannabis et la dose, tout en tenant compte de l’apparition d’une tolérance chez les patients.

Pour ce faire, les chercheurs ont utilisé les données de Strainprint, une application de marijuana médicale qui permet aux patients de suivre leurs symptômes avant traitement et de les comparer à leur état à la fin du traitement.

L’échantillon de personnes étudié se composait de 2 095 utilisateurs de l’application, des deux sexes.

L’étude a porté sur 12 993 séances au cours desquelles le cannabis a été utilisé contre un mal de tête général, et 7 441 séances lors desquelles la migraine était spécifiquement ciblée.

L’étude a révélé que le traitement au cannabis était bénéfique pour les personnes interrogées : selon les chercheurs, les maux de tête et les migraines ont été réduits d’environ 50 %, les hommes ayant enregistré les meilleurs résultats.

Cependant, l’efficacité du traitement a semblé diminuer au fil du temps, les patients prenant des doses de plus en plus importantes, ce qui suggère une tolérance au principe actif lors d’une utilisation à long terme.

Lire aussi : Légalisation du cannabis en France : toute l’actualité

CBD et migraine : vers le premier essai clinique

Plus récemment, l’université de Californie, à San Diego, a également lancé des expériences dans ce domaine : il s’agit du premier essai clinique randomisé et contrôlé par placebo au monde.

Les chercheurs ont mené l’essai en double aveugle, c’est-à-dire que les médecins ont administré le traitement au patient et en ont vérifié les effets sans savoir lequel des quatre traitements le sujet avait reçu.

Ils espèrent ainsi vérifier si le THC et le CBD sont effectivement des armes pour combattre la migraine sans risques pour la santé. La nouvelle étude diffère des études précédentes en ce qu’elle ne repose pas sur l’autoévaluation des patients, comme l’étude mentionnée précédemment et rapportée dans le Journal of Pain.

Un médecin et un volontaire pour une étude sur la migraine et le cannabis

Les 20 volontaires (les chercheurs espèrent qu’il y en aura 90), âgés de 21 à 65 ans, ont été répartis en quatre groupes. Le premier groupe a reçu du THC, le second du CBD, le troisième un mélange des deux et le quatrième un placebo.

Ce faisant, l’équipe, dirigée par le neurologue Nathaniel Schuster, tentera de déterminer si et comment ces substances pourraient constituer un remède à court et à long terme contre la migraine. À ce sujet, Schuster déclare : “De nombreux patients migraineux souffrent de migraine depuis de nombreuses années sans en parler à un médecin (…) Maintenant, lorsqu’ils nous demandent si le cannabis agit contre la maladie, nous n’avons aucune donnée pour répondre avec certitude. C’est pourquoi nous avons lancé cette étude clinique.

En attendant les résultats de cette dernière étude, on espère dans l’immédiat que d’autres études seront menées, afin de faire la lumière sur un sujet qui suscite la curiosité, mais également le doute, de diverses personnes.

Lire aussi : Comment conserver le haschisch ? Voici les moyens les plus efficaces

Cannabis et migraine : un résumé

Dans cet article, nous avons abordé la question de la migraine et présenté les principales études disponibles sur le cannabis comme moyen de lutte contre cette maladie.

Comme nous l’avons vu, les plus grandes ressources sont déployées aux États-Unis, où la marijuana est légale, mais le débat sur cette substance et son potentiel est aussi toujours vif.

Et, vous intéressez-vous aux propriétés du cannabis ?

Si oui, ne manquez pas nos articles sur le sujet et les nombreux produits disponibles dans notre boutique en ligne JustBob.fr.

Choisissez entre le chanvre léger, le haschisch légal et l’huile de CBD. Nous vous attendons !