Voici pour tout le monde le guide sur le dabbing : avantages pour le bien être, inconvénients et méthodes

Qu'est-ce que le cannabis Dabbing

Changé le: 02/07/2024

COMMENT DABBER LES CONCENTRÉS DE CANNABIS ?

À travers l’histoire de cannabis et de cannabis CBD, il est possible de souligner que les vaporisateurs se révèlent le moyen de consommation abordable et facile pour tout le monde. Cependant, de nos jours, il existe plusieurs autres techniques qui visent à offrir les effets plus spectaculaires y compris le dabbing.

Le dabbing se traduit par une méthode de consommation de cannabis qui offre plusieurs avantages, mais également des inconvénients pour la santé et le bien-être.

Le monde a appris cette technique à travers une interview avec un homme qui se faisait appeler «BudderKing», publiée de la part du magazine «Cannabis Culture» en 2005 aux États-Unis.

Durant l’entretien, cet homme mentionne également comment obtenir du «budder», un concentré de cannabis, et le premier prototype de dab rig, un outil nécessaire afin de pratiquer le dabbing.

Dabbing et marijuana : comment cela fonctionne-t-il ?

Le dabbing

Brièvement, le dabbing représente une technique de vaporisation des petites quantités d’un concentré de cannabis (appelé un «dab») à l’aide du vaporisateur (dab rig) et du bang, connu également sous le nom de bong, une sorte de pipe à eau.

Ce dernier dispose d’un réceptacle qui, chauffé à plus de 300°C, vaporise la petite quantité de concentré de cannabis y compris le BHO (Butane Hash Oil), un wax ou des shatter comme le shatter CBD Gorilla.

Ces concoctions peuvent contenir jusqu’à 95 % de THC, raison pour laquelle une telle inhalation n’est pas recommandée pour les consommateurs récréatifs.

Enfin, l’effet provoqué par le concentré varie en fonction de la variété de cannabis.

Lire aussi : Journée mondiale de la marijuana, 420 et la cannabis : pourquoi la fête de la marijuana existe-t-elle ?

Équipements nécessaires pour commencer à dabber de la weed

Afin de se lancer dans le monde des extraits du cannabis, tout consommateur doit se procurer des outils pour le dabbing y compris :

  • un dab rig, un petit bang destiné à l’inhalation de wax (cire)/shatter ;
  • un concentré de cannabis ;
  • un clou en quartz (banger) ;
  • un chalumeau ;
  • un dabber ;
  • un bouchon du carburateur ;
  • un couvercle.

Concentrés de cannabis à dabber

Tout d’abord, les extraits de cannabis varient en fonction de la méthode de leur extraction.

Toutefois, la matière de la plante décomposée après avoir conservé les cannabinoïdes (le CBD et le THC) avec d’autres terpènes.

De cette manière, le concentré peut contenir un taux de THC très élevé, une quantité supérieure par rapport à celle de haschisch, l’un des produits dérivés du cannabis.

Parmi les concentrés de cannabis fréquents il est possible de trouver les cristaux de THC, l’un des extraits les plus purs en raison de son taux de THC allant jusqu’à 99%. En plus, il est également de pratiquer le dabbing en utilisant du crumble ou de l’huile de cannabis.

Enfin, il faut souligner que l’introduction des extraits de cannabis à la High Times Cannabis Cup de 2010 a permis au dabbing de gagner en popularité parmi les consommateurs de cannabis qui auparavant optaient pour la combustion des joints.

Risques et effets secondaires du "dabbing" de cannabis

Comment dabber étape par étape

Il est nécessaire de suivre certaines étapes afin de bénéficier de cet expérience saveureuse :

  1. Les quantités des extraits : afin d’établir un bon dosage il est fondamental de garder certains facteurs y compris: les préférences, forme du concentré, tolérance au cannabis. Il est recommandé de commencer des petites doses et ensuite d’augmenter le dosage du concentré en fonction des effets ressentis ;
  2. La prépatation de tous les outils ;
  3. L’installation de la machine à dab et le chauffage du clou à l’aide du chalumeau jusqu’au moment où le clou devient rouge ; (à noter : les températures varient en fonction du concentré)
  4. Le placement du couvercle sur le dessus du clou ;
  5. Le refroidissement : lors du clou en quartz, il faudra attendre 45 secondes pour qu’il refroidisse suffisamment. Toutefois, plus temps passe, le goût du concentré devient meilleur ;
  6. Le placement du concentré dans l’embouchure du dab rig, afin de s’assurer que toute la substance entre en contact avec la surface du clou ;
  7. La sortie du clou et le placement du bouchon du carburateur sur l’ouverture, une fois que le concentré complètement évaporé ;
  8. L’arrivée de la première fumette.

Avantages du dabbing

Après avoir compris comment dabber, il est possible de faire la comparaison avec d’autres façons, comme les vaporisateurs.

Toutefois, voici quelques avantages du dabbing :

  • une expérience plus agréable pour les poumons ;
  • une consommation plus efficace : de cette manière, vous pourrez profiter de concentrés avec un pourcentage élevée de THC et de CBD par rapport à celui de la fleur de CBD ;
  • une saveur plus intense : le profil de terpènes et les flavonoïdes se conservent.

Inconvénients du dabbing

Bien que certains pensent que le dabbing est une méthode plus sûre d’ingérer du cannabis ou cannabis CBD, cela ne pourrait être plus éloigné de la vérité.

Pourquoi ? Parce que tamponner n’est pas la même chose que fumer.

Si l’on veut être précis, une étude a révélé que le dabbing peut entraîner des symptômes de sevrage plus graves que la consommation traditionnelle de cannabis seul, sans parler de ses effets secondaires possibles.

En fait, la pratique du dabbing est liée à un certain nombre d’effets secondaires dangereux tels que :

  • un rythme cardiaque accéléré ;
  • des trous de mémoire ;
  • perte de conscience ;
  • des symptômes psychotiques tels que la paranoïa et les hallucinations.

Par ailleurs, une étude menée par des chercheurs de l’université d’État de Portland a révélé que le dabbing peut également exposer certains à des niveaux élevés de toxines, notamment des composés cancérigènes.

Les scientifiques ont constaté que plus la température à laquelle la substance est exposée est élevée, plus les substances cancérigènes et les toxines sont produites.

En d’autres termes, les températures requises pour le dabbing exposent les personnes à un risque plus élevé que les autres méthodes.

Un autre danger du dabbing est lié à la production.

Comment ?

Les dabs sont produits en faisant exploser du butane ou de l’essence à briquet — une substance hautement inflammable et instable – à travers le plant de cannabis : il est extrêmement dangereux d’ajouter de la chaleur à ces substances.

De plus, une fois le processus terminé, le butane restant demeure dans la pièce sous forme de gaz. Par conséquent, la moindre étincelle, même d’électricité statique, peut provoquer une explosion.

En conclusion, les personnes qui font un usage abusif de cette substance risquent une overdose, bien que celle-ci ne soit pas nécessairement mortelle.

Cependant, dans ce cas, certains des effets secondaires suivants sont susceptibles de se produire :

  • l’anxiété ;
  • les hallucinations ;
  • l’hypotension (augmentation de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle) ;
  • les nausées et vomissements ;
  • les attaques de panique ;
  • la paranoïa.

Lire aussi : Comment faire sécher le cannabis ?

Conclusions

Dans cet article, nous avons vu comment fonctionne le dabbing et quels sont les risques de cette technique.

Si vous décidez d’acheter des produits à base de cannabis, ne le faites que dans des points de vente spécialisés et sûrs comme JustBob : sur notre portail, vous trouverez tous les produits à base de haschisch CBD et d’huile de CBD de la meilleure qualité et, surtout, en pleine conformité avec la réglementation en vigueur.

Nous nous réjouissons de vous voir dans notre boutique en ligne CBD !