Culture de marijuana légale et sous serre (glasshouse) : les avantages.

Culture de marijuana légale et sous serre glasshouse

Glasshouse: la culture biologique qui donne naissance a un cannabis sain, sans métaux lourds, ni OGM.


Qu’est-ce que la culture de cannabis GlassHouse?

La méthode GlassHouse est un type de culture plantes, y compris celles de la cannabis légal, qui permet une croissance contrôlée sous serre.

C’est l’une des méthodes utilisées par les entreprises qui produisent certaines de nos variétés de graines de cannabis CBD (telles que la Sweet Berry et la White Widow ), qui pourraient être complètement identiques à la méthode Greenhouse si ce n’était une particularité fondamentale.

Dans la culture GlassHouse, sous serres en verre, la lumière du soleil est principalement utilisée, mais lorsque cela ne suffit pas, les producteurs intègrent a de la lumière artificielle.

Cette méthodologie permet un meilleur rendement des plants de cannabis, qui peuvent recevoir des quantités idéales de lumière à tout moment et a toute saison de l’année.

Mais quelles sont les autres caractéristiques de la culture en serre ? Découvrez-les dans les paragraphes suivants!

la culture de cannabis GlassHouse

Les caractéristiques de la culture sous serre en verre : en pot ou direct dans le sol ?

Les cultivateurs de Cannabis CBD qui choisissent la méthode Glass House sont divisés en deux groupes principaux : ceux qui cultivent des plantes en pot, et ceux qui les cultivent directement dans le sol.

L’avantage des pots est qu’ils peuvent être facilement déplacés si nécessaire, par exemple, dans des conditions météorologiques défavorables, ou pour d’autres problèmes. Mais les pots ont tendance à avoir besoin d’arrosages fréquents et d’engrais occasionnels.

Par exemple, lorsque les températures sont très élevées, une grande plante de cannabis cultivée dans un récipient de 10 litres aura besoin d’arrosage quotidien (mais ce n’est pas un problème si vous avez un système d’irrigation programmé).

D’un autre côté, il y a moins de problèmes d’humidité avec les pots, et le producteur a un plus grand contrôle sur l’ajout de nutriments et les attaques de parasites, de maladies, et de moisissures.

De plus, vous pouvez choisir de cultiver de la marijuana légale en pleine terre, dans de la fibre de coco, ou dans tout autre milieu de culture en serre, selon vos besoins.

Les plantes qui sont enracinées directement dans le sol ne peuvent évidemment pas être déplacées, mais elles survivent bien même lorsque vous êtes absent pendant une semaine ou deux, et que vous n’avez pas de système d’arrosage automatique.

Si la serre a un sol humide de bonne qualité, les plantes créeront un réseau dense de racines capables de supporter même une grosse tige avec un potentiel de rendement élevé.

Si le sol est de mauvaise qualité, il doit être enlevé et remplacé par un sol de bonne qualité bien avant d’y cultiver les plantes.

Ainsi, le principal avantage de planter du cannabis directement dans le sol est la possibilité de cultiver de très grandes plantes (et très productives), grâce au vaste espace ouvert pour les racines.

Lire aussi: Marijuana White Widow : l’énigme non résolue de sa création.

Problèmes possibles avec la méthode de culture GlassHouse : surchauffe de la serre.

Un problème avec la culture en serre est que les températures peuvent devenir très chaudes pendant l’été, et, selon le climat, même pendant la période du printemps.

Comme vous pouvez l’imaginer, les températures élevées rendent la croissance des plantes difficile. Les feuilles peuvent flétrir, et les racines peuvent perdre beaucoup plus d’eau qu’elles n’en reçoivent.

Cela peut être un problème grave, en particulier pendant une vague de chaleur, lorsque les températures à l’intérieur de la serre peuvent dépasser 30 °C, ou même 40 °C. À ces températures, la plante de cannabis est en difficulté, mais les producteurs qui produisent nos fleurs de CBD Sweet Berry et White Widow CBD sont très prudents pour faire face à tous ces défis.

méthode de culture cannabis GlassHouse

Les serres peuvent être équipées de fenêtres qui s’ouvrent pendant les heures, et les saisons, les plus chaudes, afin d’éviter une surchauffe. De plus ces fenêtres se ferment automatiquement lorsque l’air se refroidit à nouveau. Les nuits froides peuvent également être atténuées avec l’utilisation de radiateurs spéciaux, disponibles dans n’importe quel centre de jardinage.

Mais la chaleur est également un avantage au printemps. En fait, cela permet aux producteurs de planter des graines de cannabis plus tôt qu’ils ne pourraient le faire à l’extérieur.

Lire aussi: La California Haze: la génétique derrière ce chef-d’œuvre.

Avantages et inconvénients de la culture sous serre en verre en bref

Les principaux avantages de la culture de marijuana légère dans GlassHouse sont les suivants:

  • grande croissance de plantes et par conséquent un très grand rendement en fleurs;
  • possibilité de contrôler la lumière afin de fournir les bonnes quantités aux plants de cannabis, et d’obtenir une excellente production, riche en CBD;
  • possibilité de planter plus tôt qu’avec la culture en extérieur;
  • possibilité de cultiver un plus grand nombre de très grandes plantes par rapport à la technique d’intérieur.

Voici les inconvénients de cette méthode:

  • il est nécessaire de porter une attention particulière à la croissance des plants car ils peuvent souffrir de la chaleur, mais aussi du manque d’eau et d’humidité (avec formation conséquente de moisissures);
  • parfois les plantes se développent de manière vraiment excessive, et il faut intervenir d’une certaine manière, par exemple en nouant les tiges, et en déplaçant les pots pour que les plantes ne soient pas trop proches les unes des autres.

Les entreprises qui produisent nos inflorescences de CBD légal utilisent souvent la méthode GlassHouse, et le font de manière très prudente, grâce à la solide expérience acquise dans le domaine.

Le résultat est une grande production d’excellents bourgeons, riches en cannabidiol et exempts de substances nocives telles que les métaux lourds, les pesticides et autres produits chimiques qui pourraient compromettre leur qualité.