Marijuana White Widow : l’énigme non résolue de sa création.

Marijuana White Widow énigme de sa création

La naissance énigmatique de la souche white widow cache de nombreux mystères, les voici en détail.


La White Widow est sans aucun doute l’ une des souches de cannabis la plus célèbre du marché, et elle a atteint avec succès le marché du cannabis CBD .

Depuis sa création en 1994, White Widow a commencé à se démarquer parmi de nombreuses autres variétés de cannabis. Son premier succès a été sa victoire dominante dans la première Cannabis Cup, une victoire qui a précédé de nombreux autres succès et récompenses.

Les juges de compétition ont souvent salué le taux inhabituellement élevé de résine et la puissance de cette variété. Dans le cas de la marijuana non-légale, le THC peut dépasser 20%, tandis que dans la version de cannabis en France, le CBD a la prédominance , avec des quantités supérieures à 18%.

La variété White Widow est cependant très appréciée car elle est mystérieuse. Nous n’avons que quelques hypothèses sur ses origines, pas des certitudes, et évidemment nous ne savons pas laquelle d’entre elles est la véritable histoire de la création de cette souche fantastique.

Marijuana White Widow création

Le débat passionné sur qui est le véritable créateur original de White Widow, est devenu une sorte de “problème politique” qui divise la scène du cannabis en deux idéaux opposés.

Une faction prétend que la souche a été découverte par un homme appelé Ingemar, tandis que l’autre par le célèbre Shantibaba (Scott Blakey). Il est difficile de trouver qui est le vrai créateur, et le «père» de White Widow, mais la vérité est que l’auteur original ne peut être que l’un d’entre eux.

Shantibaba: le père éventuel de la marijuana White Widow

Comme mentionné précédemment, la marijuana White Widow est entrée sur le marché pour la première fois en 1994. Cependant, elle n’est pas née par une production maison (comme cela arrive souvent dans ce domaine), mais elle est issu d’une nouvelle banque de graines néerlandais, Greenhouse Seeds.

A cette époque, les copropriétaires de l’entreprise étaient Shantibaba et son collègue Arjan. La génétique originale de la White Widow était une combinaison de plusieurs génétiques de haute qualité, une Sativa brésilienne et une Indica indienne, mais les souches précises ne sont pas claires.

Cependant, la plupart des vétérans parlent principalement de la variété brésilienne Manga Rosa, très ancienne, et surtout utilisée dans le domaine spirituel et religieux.

Shantibaba aurait également connu la variété Indian Indica lors d’un voyage, où il a été amené à visiter une ferme de cannabis dans les montagnes du Kerala, avec un fermier local.

L’agriculteur, dit-on, a dirigé Shantibaba vers une hybride unique, sélectionnée et élevée pendant des années pour obtenir une production optimale de résine.

Les origines de la marijuana White Widow

Quelques jours plus tard, Shantibaba a quitté l’Inde et est retourné aux Pays-Bas avec un lot de graines de cette culture. Selon la légende, l’une de ces graines récupérées pendant le voyage aurait donné naissance à la plante de cannabis mâle, qui serait le père de l’actuelle White Widow.

En croisant cette génétique avec la variété brésilienne mentionnée ci-dessus, Shantibaba aurait donné naissance à la White Widow originale, qu’il a élevée et stabilisée pendant un certain temps avant de la mettre sur le marché.

Quelques années plus tard, Shantibaba aurait quitté Green House Seeds à la suite des conflits avec Arjan, et apporté avec lui la génétique de White Widow. Shantibaba a collaboré avec Nevil Schoenmaker et Howard ‘Mr Nice’ Marks pour former Mr Nice Seeds.

Cette banque de graines a lancé “Black Widow”, peut-être pour concurrencer la White Widow commercialisée par Arjan Roskam avec Green House Seeds.

Êtes-vous curieux de connaître la deuxième version des faits ? Passons au paragraphe suivant!

Lire aussi: Gorilla Glue: ses origines

Les origines de la marijuana White Widow : la version d’Ingemar

Ingemar est un producteur de marijuana bien connu du sud des Pays-Bas. Il prétend avoir trouvé des graines de cannabis White Widow dans un lot de haschisch nettoyé à la main. Les graines ont ensuite été cultivées par lui pendant environ 6 ans afin de parfaire cette nouvelle variété.

Dans une vieille interview, on lui a demandé si la génétique de White Widow vendue par Green House Seeds venait vraiment de lui. Il a dit: “Oui, c’est exact. J’ai donné à Arjan la génétique et le nom il y a des années, et il est le seul à avoir la permission de les utiliser. ”

Arjan Roskam de Green House Seeds confirme l’histoire d’Ingemar, et affirme que la “vraie production” vient d’Ingemar et que son ancien partenaire Shantibaba n’a rien à voir avec la création de cette incroyable légende du cannabis.

Aujourd’hui, la génétique d’Ingemar lui-même est vendue sous le nom de “De Sjamaan Seeds”. Cette marque vend non seulement sa version White Widow, mais propose également des croisements entre White Widow et d’autres variétés de cannabis.

Lire aussi: La California Haze: la génétique derrière ce chef-d’œuvre 

Alors, qui a raison et qui a tort?

Comme vous pouvez l’imaginer … Nous ne le savons pas. Malheureusement, comme cela arrive souvent pour les études sur l’origine des différentes variétés de cannabis, il n’y a aucune preuve fiable qui aidera à trouver une conclusion claire sur qui est le véritable créateur de ce cannabis très apprécié.

Quel que soit l’auteur, l’important est le résultat fantastique obtenu ! La White Widow est une variété incroyable et vous ne devez absolument pas la manquer ! Cliquez ici pour acheter sa version légale de cannabis légal des maintenant!