Culture aéroponique : ce que c’est et quelle différence elle fait

La culture aéroponique est-elle ainsi et quels sont ses avantages ?

La culture aéroponique est une méthode de culture intérieure qui présente des avantages considérables. Voyons ce que c’est et comment elle peut être utile pour la culture du chanvre.

Les méthodes de culture ont toujours été en constante évolution et la recherche de techniques de plus en plus avancées progresse à pas de géant.

Sur le blog de JustBob, nous avons déjà souvent abordé le thème des différents types de culture en intérieur et en extérieur, tant pour les professionnels que pour les amateurs. Aujourd’hui, nous allons parler d’une méthode qui représente une révolution dans le monde de l’agriculture : la culture aéroponique.

Nous allons découvrir ce que c’est, comment on peut l’utiliser et comment cette technique permet d’obtenir des résultats positifs et satisfaisants pour la culture du cannabis CBD.

Qu’est-ce que la culture aéroponique ?

L’aéroponie est un système de culture développé au cours du siècle dernier par plusieurs botanistes, principalement à des fins de recherche, mais bien sûr pas sur les plants de marijuana.

La particularité de la culture aéroponique est qu’elle se fait verticalement, les plantes étant littéralement suspendues.

La serre est l’environnement idéal pour la culture aéroponique.

La serre est l'environnement idéal pour pratiquer la culture aéroponique

Elle est souvent associée à une autre méthode de culture, l’hydroponie. La principale différence entre l’hydroponie et l’aéroponie est la suivante : dans la première, l’alimentation et l’entretien des plantes se font par immersion ou goutte à goutte, tandis que dans la seconde, il n’y a aucun type de support et l’alimentation se fait par pulvérisation directement sur les racines.

Pour procéder à ce type de culture, il est bien sûr nécessaire de faire pousser les plantes dans un endroit clos afin de garantir aux plantes un environnement sain et contrôlé pour que les nutriments administrés respectent certains paramètres.

Que vous souhaitiez commencer une culture aéroponique à la maison ou dans une serre, il est essentiel d’acquérir de bonnes connaissances pour créer les conditions garantissant la précision maximale des paramètres tels que la température, la lumière, l’humidité et le pH solutions nutritionnelles, etc.

La compétence et la mise à disposition d’équipements précis sont donc les conditions préalables pour pouvoir utiliser une technique permettant de faire pousser des plantes saines et fortes avec une très faible dépense d’eau et d’énergie.

Mais voyons comment fonctionne un système de culture aéroponique.

Lire aussi : THC à usage thérapeutique ? État des lieux en 2021

Comment fonctionne la culture aéroponique ?

Cette technique, parfaitement adaptée au canabis légal, consiste, à créer un environnement fermé avec une cuve dédiée au stockage de la solution nutritive, au-dessus de laquelle on place un lit de culture.

Les plantes sont placées sur le lit, avec ou sans pot grillagé, de sorte que les racines restent suspendues au-dessus du réservoir sans entrer en contact direct avec la solution qu’il contient. Un autre composant du kit de culture aéroponique est une pompe qui utilise un système de tuyaux et un pulvérisateur pour délivrer le mélange nutritif directement aux racines sous forme de brumisation.

Dans la première phase, comme dans la culture hydroponique, les plants sont cultivés à l’intérieur de cubes de laine de roche et placés dans des paniers grillagés en forme de pot, utilisés comme support pour permettre aux racines de pousser vers le bas.

Ce n’est qu’à un stade ultérieur que commence la croissance ascendante des plantes et en même temps le développement des racines vers le bas. Pendant cette croissance, il est très important de veiller à ce que les racines n’entrent pas en contact avec la solution liquide du réservoir, afin que l’apport en nutriments soit toujours constant et équilibré.

La lumière du cannabis présente des avantages significatifs avec la culture aéroponique

Les avantages de la culture aéroponique pour le cannabis légal

Après avoir compris comment fonctionne la culture aéroponique, découvrons en détail quels sont les avantages de l’utilisation de cette technique dans le monde de la beuh CBD.

Bien que cette méthode nécessite un investissement initial important pour la création d’un environnement adéquat et d’un système fonctionnel, ainsi que des compétences spécifiques, les principaux avantages de cette méthode dans la culture de fleurs de CBD sont les suivants :

  • Contrôle des nutriments et de l’environnement ;
  • Meilleure oxygénation ;
  • Moins de consommation d’eau ;
  • Peu d’espace nécessaire ;
  • Moins de parasites.

Cette méthode permet d’avoir un contrôle total sur les niveaux de nutriments en fonction de certains paramètres, ainsi qu’un contrôle sur les facteurs environnementaux tels que le pH, la température, la lumière et l’humidité qui varient en fonction de la qualité du chanvre cultivé.

L’oxygénation des plantes est favorisée par le fait que les racines ne sont pas immergées dans l’eau ou dans la terre. Le fait qu’elles soient suspendues signifie que l’apport d’oxygène est toujours constant et direct.

Contrairement à d’autres techniques, l’aéroponie consomme moins d’eau : après la pulvérisation, tout l’excédent d’eau retombe dans le réservoir limitant considérablement le gaspillage. Cette caractéristique est très avantageuse pour la culture d’une plante comme le cannabis qui nécessite un apport d’eau important.

Lire aussi : Payer aussi en bitcoins sur JustBob : caractéristiques, avantages et comment les utiliser.

Un autre avantage concerne l’espace. La culture aéroponique permet de placer les plantes plus près les unes des autres sans que les racines ne se dérangent, comme ce serait le cas avec un support comme la terre. Cette particularité profite également à la phase de récolte.

L’absence de terreau est également un atout concernant les parasites. Le fait que les racines ne soient pas en contact avec le sol (et les parasites qui peuvent s’y développer) permet au producteur de détecter rapidement les anomalies dans les plantes.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, la culture aéroponique peut être une alternative valable aux méthodes traditionnelles de culture des plantes de chanvre.

Si vous souhaitez vous tenir au courant de l’évolution du monde du cannabis et de ses méthodes de culture, vous trouverez une énorme quantité d’informations et de faits intéressants sur le blog de Just Bob.