Le lien entre le CBD et grossesse: bon à savoir

La marijuana pendant la grossesse et l'allaitement

Changé le: 06/12/2023

EST-IL POSSIBLE DE CONSOMMER DU CBD PENDANT LA GROSSESSE ET L’ALLAITEMENT? DÉCOUVREZ CE QUE LES ÉTUDES SCIENTIFIQUES EN DISENT


CBD et grossesse, quels risques?

La grossesse représente, pour chaque future mère et chaque enfant, l’une des périodes les plus délicates pour son corps et son esprit qui porte des préoccupations en termes des aliments et boissons ingérés.

Pendant les neuf mois de la gestation, le fœtus passe par tous les passages de la formation et du développement dans l’utérus de la mère, qui dépend entièrement de son corps qui fournit les nutriments et les défenses immunitaires.

D’un autre point de vue, la grossesse rapprésente un bouleversement chez une femme enceinte qui est sujette à des troubles comme des nausées, de l’acide gastrique, des douleurs articulaires, des maux aux dos, des courbatures, de l’anxiété ou du stress, avec lesquels elle est obligée de vivre.

L’administration de médicaments étant fortement déconseillée, sauf dans des cas exceptionnels. Outre les drogues, d’autres substances, telles que l’alcool et le tabac, ne sont également pas recommandées, car elles peuvent intervenir dans le processus de développement du bébé. Parmi les substances non recommandées durant la grossesse, il y a aussi le cannabis CBD et la marijuana.

De nombreuses études scientifiques, notamment celles de la Division d’Obstétrique et de Gynécologie du Département des Politiques Antidrogue et du Système National d’Alerte Précoce, ont montré que le THC (tétrahydrocannabinol) avait des effets secondaires sur le fœtus.

Fumer du chanvre pendant la grossesse, ou le prendre de toute autre manière, peut entraîner des dommages irréversibles au système nerveux central du bébé: modifications de la structure du cerveau, altérations cognitives et comportementales et altération de l’expression normale du patrimoine génétique.

Où achetez-vous de la marijuana légale? Voici qui peut le vendre en ligne et physiquement >> Cliquez ici!

Le cannabis légal en France, et dans d’autres pays d’Europe, doit être fortement découragé pour les femmes enceintes parce que, même si une quantité négligeable, car il contient du THC. Par conséquent, la santé du bébé serait en tout état de cause mise en danger. bienfaits

Mais parmi les principaux métabolites du chanvre, il y a aussi la molécule du cannabidiol… Que disent les études sur son utilisation? Afin de répondre en détail à cette question, lisez cet article!

Les effets du CBD sur les femmes enceintes

Contrairement au THC, le CBD (cannabidiol), l’autre substance contenue dans la fleur de CBD, ne présente pas des contre-indications particulières pendant la grossesse.

En effet, l’Étude Européenne de Pharmacologie a publié depuis un certain temps. En 2004, une série d’études selon lesquelles la prise de CBD n’est pas seulement un remède contre tous les symptômes qui affectent les femmes enceintes, mais favorise le développement de croissance du fœtus et du nouveau-né.

En particulier, cette molécule est fondamentale pour la stimulation de l’endocannabinoïde CB1, dont elle est un antagoniste, essentiel pour le processus de développement physiologique du système nerveux et cérébral en phase pré et postnatale.

En ce qui concerne la mère, au contraire, les effets anxiolytiques, anti-inflammatoires et analgésiques du CBD pourraient se révéler être le seul soulagement compatible avec la grossesse, et qui représente une menace pour le bébé.

les effets anxiolytiques, anti-inflammatoires et analgésiques de la CDB

Contrairement à la tendance observée dans les recherches antérieures au nouveau millénaire, la communauté internationale de scientifiques et de chercheurs s’intéresse de plus en plus au cannabidiol, et aux effets thérapeutiques pour le bien être.

En particulier, de nombreuses recherches et expériences en laboratoire ont révélées que le CBD n’entraînait pas de modification du développement physiologique normal de l’embryon. En effet, grâce à son action de relaxation musculaire, il facilitait grandement le dépassement de la phase de travail.

L’action antidépressive et anxiolytique de cette substance, d’autre part, pourrait, si les études confirment que le CBD n’affecte pas négativement la phase d’allaitement, permettre aux mères de surmonter même les problèmes qui pourraient survenir après la naissance.

CBD et allaitement

La recherche sur le système endocannabinoïde humain (ECS) est toujours en cours.
En 2015, l’Académie de médecine de l’allaitement maternel (ABM) a publié une liste de lignes directrices sur la consommation de cannabis. L’accent est mis sur l’absence de données permettant de définir clairement l’influence réelle du CBD sur l’enfant pendant la phase d’allaitement.

Il est recommandé de faire preuve de prudence avant de consommer du CBD pendant la phase d’allaitement, bien que des enquêtes indiquent qu’environ 10 à 20% des médecins surveillent les femmes enceintes qui avaient consommé du cannabidiol pendant l’allaitement.

Comme indiqué ci-dessus, il manque pour l’instant une analyse précise démontrant les effets du cannabidiol sur le nouveau-né, et l’importance du rôle de l’endocannabinoïde CB1.

Pour le moment, cependant, il a été noté qu’un autre endocannabinoïde joue un rôle fondamental chez le nouveau-né: le 2-AG. En fait, il stimule l’alimentation et active les muscles de la langue, ce qui est essentiel pendant la lactation.

Des recherches sont en cours sur les liens entre le CBD et les endocannabinoïdes 2-AG et CB1, aux premiers stades de la vie d’un enfant.

Est-il légal de fumer de l’herbe en Italie? Voici ce que dit la loi! >> Cliquez ici!

Prendre du CBD pendant la grossesse

Parmi de nombreuses questions sur la grossesse et le CBD on trouve celle sur la consommation du CBD.

Étant donné que le THC s’est avéré trop agressif et ne convient pas au développement du fœtus, au nom du principe de précaution la consommation de CBD pendant la grossesse et allaitement ne peut pas avoir lieu par le biais de la consommation du CBD, une molécule qu’on trouve dans les huiles, fleurs, gélules, alimentation, etc.

THC s'est avéré trop agressif et ne convient pas au développement

Le cannabis CBD (cannabis sativa), en fait, contient des pourcentages de THC (tétrahydrocannabinol), bien que dans des concentrations presque insignifiantes (maximum 0,2%), ce qui explique pourquoi il est recommandé de ne pas les utiliser.

Parmi de nombreux produits à base de CBD on trouve l’huile de CBD.

Huile de CBD et grossesse

Au lieu de cela, on peut supposer que l’huile CBD a une teneur en CBD qui varie en fonction de la solution avec l’huile d’olive. Toutefois, notre recommendation est d’attendre la fin de la grossesse e l’allaitement avant de consommer ce produit.

Gardez à l’esprit le type d’huile, si elle est faite de cristaux CBD purs, ou s’il s’agit d’une huile à spectre complet.

Dans le cas de l’huile à spectre complet, il est nécessaire de noter soigneusement les autres cannabinoïdes présents. En général, il est plus recommandé en raison de l’action auxiliaire du CBD d’autres cannabinoides de la plante de marijuana, mais en cas de grossesse, il est nécessaire d’essayer d’éviter le THC qui pourrait mettre en danger la vie du bébé.

L’huile CBD peut facilement être prise en capsules, en gouttes, que vous pouvez trouver sur JustBob, ou utilisée pour masser le corps.

Bienfaits du CBD après la grossesse

Après la période de grossesse et d’allaitement, les produits à base de CBD pevent être un véritable allié d’une femme enceinte. Voici certains des nombreux avantages du CBD:

  • capacité de soulager la douleur, notamment celle liée à l’endométriose
  • apaisement des troubles anxieux
  • amélioration de la qualité du sommeil
  • renforcement de la concentration
  • stimulation de la libido