Cannabis effets : tous les effets, principes actifs, risques et contre-indications du cannabis

effets, principes actifs, risques et contre-indications du cannabis

Changé le: 23/05/2024

DES ORIGINES À LA DIFFÉRENCE AVEC LE THC, EN PASSANT PAR LA CONNAISSANCE DE SES EFFETS ET DE SES RISQUES. LISEZ ICI POUR TOUT SAVOIR SUR LE CBD !


Voulez-vous connaitre tous les effets du cannabis sur le corps humain après avoir utilisé des produits dérivé du cannabis comme l’huile di CBD, ou le fleur de CBD ?

Lire l’article pour savoir en plus !

Histoire du cannabis

La marijuana, également appelée cannabis ou ganja, possède une histoire ancienne et a été employée à diverses fins depuis des temps immémoriaux. Ses origines remontent à environ 10 000 ans, comme en attestent des découvertes sur l’île de Taiwan et dans des cavernes en Roumanie. Les Aryens en ont consommé, les Chinois l’ont utilisée à des fins médicinales, les Grecs l’ont commercée, tandis que les Scythes et les Phéniciens ont fabriqué des voiles de bateau à partir de ses fibres.

Le cannabis a fait son entrée en Europe environ cinq siècles avant Jésus-Christ, comme en témoignent des traces de graines et de feuilles de cannabis découvertes à Berlin il y a 2 500 ans. Son usage s’est répandu parmi les intellectuels, marqué par la création du club des fumeurs d’haschisch à Paris, un lieu fréquenté par des écrivains et des poètes renommés tels que Victor Hugo, Alexandre Dumas et Charles Baudelaire.

Le papier de chanvre a aussi été employé pour imprimer des documents historiques, dont la Bible de Gutenberg et la Déclaration d’Indépendance des États-Unis. De plus, le cannabis était intégré dans les voiles des caravelles de Christophe Colomb et cultivé à travers tout le continent américain.

De nos jours, les applications du cannabis sont variées, allant des utilisations médicales aux usages récréatifs. Cependant, il est primordial de toujours respecter les règles et réglementations en vigueur dans les pays où la consommation de cannabis est légale.

Lire aussi : Le CBD : effet sur la mémoire et la concentration

Combien de variétés de cannabis existe-t-il ?

Il y a beaucoup de controverses sur le sujet: certains experts évoquent trois espèces distinctes, tandis que d’autres soutiennent l’idée d’une seule espèce avec plusieurs variétés. Cette dernière hypothèse suppose que toutes les plantes de cannabis partagent des caractéristiques morphologiques, chimiques et de développement similaires. Ce qui les différencie réside essentiellement dans leur environnement de croissance, comme la région géographique, l’altitude, les propriétés du sol, et bien d’autres facteurs encore.

Outre les discussions, trois types différentes peuvent être distinguées :

  • le Cannabis Sativa : sans aucun doute le plus célèbre. Originaire d’Asie, d’Amérique et d’Afrique, il peut atteindre jusqu’à environ 5 mètres de hauteur s’il n’est pas taillé. Son apparence est le fruit d’une adaptation continue aux conditions atmosphériques, en particulier à l’humidité. Ainsi, la plante semble moins compacte, et sa période de floraison peut s’étendre jusqu’à quatorze semaines ;
  • le Cannabis Indica : originaire de régions telles que le Pakistan et l’Inde, s’est adapté à des climats de plus en plus arides, ce qui a influencé sa morphologie. Cette variété est plus courte et plus trapue, avec des feuilles plus foncées et plus larges, et ses fleurs se présentent sous forme de nombreuses petites grappes ;
  • le Cannabis Ruderalis : trouve ses origines en Sibérie et au Kazakhstan, des régions où les heures d’ensoleillement sont rares, ce qui signifie que sa floraison n’en dépend pas. Il se présente sous la forme d’un petit buisson qui pousse rapidement dans toutes les directions possibles, mais qui ne dépasse pas une taille importante (maximum 90 cm). Ses feuilles sont très étroites et ses fleurs sont minuscules.

cannabis cbd effets

Les principaux actifs du cannabis sativa

Le cannabis renferme environ 80 cannabinoïdes parmi ses composants, parmi lesquels le cannabidiol et le tétrahydrocannabinol (THC). Le THC, également connu sous le nom de delta-9-tétrahydrocannabinol, est le cannabinoïde le plus convoité, mais ses effets psychoactifs le rendent illégal dans de nombreuses juridictions.

Naturellement, le cannabis brut ne contient pas de THC, mais plutôt du THCA (acide tétrahydrocannabinolique), une substance non psychoactive qui se transforme en THC lorsqu’elle est exposée à la chaleur, comme lors du séchage.

Le THC se lie aux récepteurs des cellules nerveuses du corps, déclenchant la libération de dopamine, communément appelée l’hormone du plaisir. Les effets du cannabis varient en fonction de la concentration des cannabinoïdes présents, se manifestant généralement environ 30 minutes après la consommation et pouvant persister pendant plus de deux heures. Ils incluent un sentiment d’euphorie, une augmentation de l’appétit, une sensation de relaxation, des altérations de la perception auditive, ainsi qu’une désorientation temporelle et spatiale.

Le cannabis a démontré son efficacité dans le domaine médical pour soulager la douleur liée à différentes affections. La concentration en THC varie selon les variétés, allant de 1 à 2% dans le Sativa à plus de 25% dans l’Indica, tandis que le Ruderalis présente des taux très faibles. Dans le cannabis légal, le THC ne peut pas excéder 0,2%.

Risques et contre-indications de la consommation de cannabis

En raison de sa composition, le cannabis légal est généralement considéré comme n’entraînant pas d’effets secondaires particuliers. Cependant, les risques liés à la combustion ne doivent pas être négligés, notamment les risques de cancers et les troubles cardiovasculaires et respiratoires.

Il est toutefois déconseillé aux femmes enceintes de consommer de grandes quantités de CBD, car cela semble avoir des effets néfastes sur le placenta, compromettant ainsi sa fonction. De plus, l’association du cannabis légal avec le tabac peut entraîner chez l’individu une forme de dépendance connue sous le nom de tabagisme.

Enfin, il convient d’accorder une attention particulière à la conduite des véhicules. Le cannabidiol a des répercussions négligeables sur l’aptitude à la conduite, mais dans le cas du cannabis légal, des traces de THC peuvent être détectées lors de contrôles. Par conséquent, un individu peut être positif au test et se voir déclaré inapte à conduire. Il est cependant recommandé d’éviter la consommation de cannabis légal en cas de troubles cardiaques et/ou respiratoires.

Quels sont les effets de la consommation du cannabis et quelle est leur durée ?

Le cannabis légal, également connu sous le nom de cannabis sans THC ou herbe légère, est un produit relativement récent en raison de sa faible teneur en THC, le principal cannabinoïde psychoactif. Pour être considéré comme légal, le cannabis doit contenir moins de 0,2% de THC, avec des tolérances pouvant aller jusqu’à 0,6%. En ce qui concerne le cannabis légal, il n’y a pas de limites spécifiques, car il n’a pas d’effet psychotrope.

Le THC est une substance psychoactive illégale dans de nombreux pays européens et au Royaume-Uni en raison de ses effets sur la psyché. En revanche, le cannabis légal, un cannabinoïde non psychotrope, présente des bénéfices pour la santé du corps humain sans altérer l’esprit.

Tous les effets du cannabis légal

La plupart des variétés de cannabis légal disponibles sur notre boutique en ligne sont riches en cannabidiol. Par conséquent, la consommation de ces variétés, y compris les produits dérivés tels que le haschisch ou l’huile au CBD, peut entraîner les bénéfices suivants pour la santé :

  • anti douleur ;
  • anticonvulsivant ;
  • antiémétique (anti vomissement et anti nausée) ;
  • antispasmodique ;
  • antioxydant ;
  • relaxant (idéal pour vous aider à dormir) ;
  • anti-inflammatoire (en particulier la fleur CBD est une solution parfaite pour les états inflammatoires) ;
  • immunosuppresseur et immunomodulateur ;
  • stimulant de l’appétit ;
  • hypotenseur ;
  • neuroprotecteur.

Ces bienfaits sont principalement attribués à l’interaction des cannabinoïdes avec le système endocannabinoïde du corps humain. Plus précisément, ce sont les récepteurs cannabinoïdes appartenant à ce système, nommément CB1 et CB2, qui interagissent avec le CBD (et également avec le THC dans le cas de la marijuana classique).

Cependant, la différence entre les effets du cannabis légal et ceux du cannabis riche en THC est significative. Si la marijuana légale peut offrir des effets très positifs sur la santé et une sensation de bien-être, au point que ces dernières années, le cannabis légal ait été largement étudié par la communauté scientifique, le cannabis à forte teneur en THC peut entraîner de l’euphorie ainsi que des effets indésirables tels que l’anxiété, la dépression, la distorsion de la réalité et une altération de la perception du temps.

De plus, une consommation régulière de cannabis à forte teneur en THC peut conduire à une tolérance, à une dépendance et même à une accoutumance. Cependant, le cannabis légal ne présente pas ces effets secondaires, bien que d’autres effets plus légers puissent être ressentis, tels qu’une sensation de calme et de détente lors de son utilisation.

Effets psychologiques et physiques

Effets physiologiques

  • assèchement de la bouche et de la gorge ;
  • dilatation des pupilles et rougeur des yeux ;
  • augmentation de la fréquence cardiaque, altération de la pression artérielle et relâchement musculaire ;
  • perturbations de la motricité et sensations de vertige (surtout en se levant) ;
  • diminution de la température corporelle (sensation de froid) ;
  • problèmes circulatoires et vomissements en cas de surdosage.

Effets psychologiques

  • altération de l’état de conscience, hypersensibilité à la lumière et à la musique ;
  • euphorie et impérieux besoin de parler et de rire ;
  • sensation de détente agréable, calme intérieur, légèreté et confort ;
  • altération de la perception du temps et ralentissement du temps de réaction ;
  • perturbation de l’attention, pensée fragmentée et difficultés de concentration ;
  • états de désorientation, confusion, angoisse, panique et délire, en particulier en cas de surdosage ou chez les consommateurs inexpérimentés.

Tous les effets secondaires du cannabis légal

Tout à fait, les effets secondaires du cannabis sont similaires à ceux du CBD : somnolence, sensation de lourdeur musculaire due à une relaxation importante et hypotension. Ces effets peuvent être perçus différemment selon les individus, certains les considérant comme négatifs, tandis que d’autres les apprécient, notamment les personnes souffrant d’hypertension artérielle.

Plus précisément, la consommation de cannabis légal n’est pas recommandée chez les femmes enceintes et chez les personnes souffrant d’hypotension.

Lire aussi : Où la marijuana est-elle légale en Europe ?

Conclusion

Si, après avoir lu cet article, vous êtes curieux de savoir quelles sont les meilleures variétés de cannabis légal, vous pouvez vous rendre sur notre boutique CBD, et vous aurez une vaste sélection non seulement de cannabis mais aussi de produits à base de CBD, du haschisch à l’huile de CBD… Qu’est-ce que vous attendez ?