Cannabis CBD : les effets de la marijuana légale

effets de la marijuana légale

QU’EST-CE QUE LE CANNABIS CBD ?


Le cannabis CBD, également connu sous le nom de cannabis light ou beuh CBD, est le produit des fleurs de CBD femelles du cannabis Sativa : en fait, la sélection se fait parmi celles qui contiennent des concentrations minimales de THC (inférieures à 0,2%) et des concentrations élevées de CBD. Il s’agit d’une substance non narcotique qui se distingue de toutes celles qui ont, au contraire, des niveaux élevés de tétrahydrocannabinol (THC) qui, dans certains pays seulement, peuvent être légalement utilisés à des fins thérapeutiques, tandis que dans d’autres, ils sont totalement illégaux.

A première vue, elle a le même aspect que la marijuana, et seule une analyse chimique permet de discerner le cannabis légal de celui qui ne l’est pas – vendu sur le marché noir. La beuh CBD se fume même si cela reste à toutes fins utiles un délit, tandis qu’elle peut être utilisée en cuisine pour la préparation de boissons et d’aliments divers.

Enfin, sa consommation avec des vaporisateurs pourrait présenter certains risques liés à la combustion.

PROPRIÉTÉS ET AVANTAGES DU CANNABIS CBD

Les fleurs de CBD peuvent être considérées comme du cannabis CBD uniquement lorsque la condition suivante est remplie : Un pourcentage de THC inférieur à 0,2%. C’est dans ce cas que vous pouvez acheter légalement du cannabis CBD en ligne.

Comme nous l’avons déjà dit, elles sont obtenues à partir du Cannabis Sativa (aussi utlisé pour l’huile de CBD), qui, au fil du temps, a fait l’objet de plusieurs études botaniques et d’expériences ultérieures afin d’obtenir un produit pratiquement dépourvu d’effets psychotropes.

La marijuana légale avec un niveau élevé de Cannabidiol produit notamment des effets myorelaxants, antiépileptiques, anti-inflammatoires et antioxydants ; la sensation de tranquillité est également le résultat du niveau négligeable de THC. En outre, sa consommation n’induit pas les effets psychotropes tant redoutés, ne provoque pas d’intoxication ni aucune forme de paranoïa.

Le CBD contenu dans des pourcentages élevés (comme dans le hash CBD par exemple), fait également du produit un allié valable contre la migraine, les douleurs menstruelles et aux articulations, les faibles concentrations de THC favorisent également l’état d’éveil et le sujet reste, par conséquent, vigilant.

Selon les experts, il ne faut cependant pas sous-estimer le lien entre la substance, les caractéristiques intrinsèques du consommateur et la manière dont elle est prise. Il faut également considérer que les cannabinoïdes sont présents dans la plante sous forme carboxylée (ou non active) et qu’en tant que tels, ils ne peuvent avoir aucun effet sur le système nerveux.

Cependant, la consommation de fleurs CBD nécessite très souvent un réchauffement, ce qui implique l’activation des cannabinoïdes : dans cette optique, il serait souhaitable de réévaluer, en cours d’utilisation, les concentrations de THC afin d’établir plus précisément la réponse du cerveau.

Les effets, en général, se révèlent en quelques minutes si le produit est fumé, le temps est plus long en cas d’ingestion. Ils ont également une durée variable : dans le premier cas, ils régressent en quatre heures, alors que dans le second, cela peut prendre jusqu’à quatorze heures.

Lire aussi: Officiel: le cannabis CBD est 100% légal !

Les principaux ingrédients actifs du cannabis

Le cannabis contient 80 cannabinoïdes parmi ses composants, parmi lesquels le cannabidiol (CBD), et le tétrahydrocannabinol (THC), qui sont sans aucun doute les plus populaires, et les plus recherchés par les amateurs de cannabis.

Le THC est également connu sous le nom de delta-9-tétrahydrocannabinol et est concentré dans les feuilles et les fleurs de la plante. Il est associé aux innombrables effets psychoactifs qui rendent le cannabis illégal dans de nombreux pays.

Ce dernier, à l’état brut, ne contient pas de THC, mais plutôt une substance non psychoactive mieux connue sous le nom de THCA (acide tétrahydrocannabinolique) qui se transforme en THC au cours du processus de séchage, au cours duquel la chaleur agit comme une sorte de catalyseur car elle accélère ce changement.

Le tétrahydrocannabinol se lie aux récepteurs des cellules nerveuses de l’organisme, provoquant ainsi la libération de dopamine (un neurotransmetteur produit par le cerveau et mieux connu sous le nom d’hormone euphorique).

Les effets enregistrés dépendent de la concentration du cannabinoïde, se révèlent dans les trente minutes suivant sa prise, et peuvent durer encore plus de deux heures. Les principaux comprennent un sentiment d’euphorie, une augmentation de l’appétit, une prostration, une relaxation, des perceptions auditives altérées et une désorientation dans l’espace et le temps.

cannabis cbd effets

Plusieurs études ont également montré l’efficacité de cette substance dans le domaine médical. Elle peut en effet être utilisée avec succès pour traiter des maladies de nature différente et apaiser la douleur qui leur est associée. La teneur en THC de Cannabis Sativa est d’environ 1 à 2% (dans des conditions optimales, elle peut atteindre des pics de 5%). Avec l’Indica, elle peut atteindre des pics de plus de 25%, tandis que dans Ruderalis, de très faibles pourcentages sont enregistrés. Dans le canabis légal, le pourcentage de THC ne peut pas dépasser 0,2%, comme le CBD que vous pouvez acheter en ligne sur notre boutique CBD.

Le CBD, le cannabinoïde non psychoactif du cannabis, a une double fonction : il prolonge l’action analgésique du THC, et en même temps, combat ses effets indésirables sur les battements cardiaques, la respiration et la température corporelle.

Lire aussi: Europe: Cannabis CBD légal

RISQUES ET CONTRE-INDICATIONS

En raison de sa composition, le cannabis sans THC n’a pas d’effets secondaires particuliers. Toutefois, les risques liés à la combustion ne peuvent être négligés, et il peut s’agir de troubles cardiovasculaires et respiratoires.

L’abus de grandes quantités de cannabis légal n’est pas recommandé pour les femmes enceintes car elle semble avoir un effet négatif sur le placenta, affectant sa fonction. La beuh CBD en association avec le tabac peut également induire une forme de dépendance au tabac.

Enfin, une attention particulière doit être accordée à la conduite en général : Le cannabidiol (CBD) a des effets négligeables sur la capacité de conduire, mais dans la marijuana légale, il y a des traces de THC qui peuvent être détectées lors d’un contrôle ; l’individu pourrait donc avoir un résultat positif au test et être déclaré inapte à conduire.

La consommation de cannabis et haschish CBD est également à éviter en cas de troubles cardiaques et/ou respiratoires.

CANNABIS VS OPIACÉS ET HALLUCINOGÈNES

Enfin, il est nécessaire de faire une brève digression pour souligner le fait que le cannabis n’appartient pas à la famille des opiacés et des hallucinogènes.

Les premiers dérivent, en effet, des alcaloïdes de l’opium qui sont, à leur tour, contenus dans la résine (opium) extraite du pavot somnifère. Cette catégorie comprend la codéine, la morphine, les alcaloïdes semi-synthétiques, comme la fameuse héroïne, et les opioïdes (produits synthétiques de transformation en laboratoire).

L’origine des deux substances est donc complètement différente, et il en va de même pour les effets provoqués.

Le cannabis ne contient aucune substance sérotoninergique et ne provoque donc pas d’hallucinations, mais agit sur le nerf optique, ce qui peut provoquer un brouillard visuel et l’apparition de flashs lumineux qui peuvent être considérés, à tort, comme des illusions visuelles.