THC dans l’urine : voici comment cela fonctionne.

THC dans l'urine: voyons comment fonctionne le test

Voulez-vous savoir comment le thc est détecté dans l’urine ? Voici les détails du test.

Parmi les nombreux tests utilisés pour savoir si une personne consomme des drogues, l’un des plus connus est le test d’urine .

Requis sur le lieu de travail, dans le sport ou pour des raisons juridiques, il n’est pas clair pour beaucoup de gens, cependant, si ce test peut détecter même les très faibles doses de THC contenues dans le canabis légal.

Les utilisateurs légaux de marijuana pourraient-ils avoir un test d’urine positif ?

Dans cet article, nous voulons répondre à toutes les principales questions concernant la détection du THC dans l’urine .

Voilà comment ça marche !

Lire aussi : Le CBD est (enfin) officiellement légal en Europe.

THC : c’est ce que c’est et comment il se lie à notre corps.

Ceux qui consomment du cannabis ou du cannabis CBD, confrontés à la nouvelle soudaine de devoir subir un test d’urine, pourraient entrer en crise sans savoir à quoi s’attendre.

  • Combien de temps le THC reste-t-il dans notre corps ?
  • Existe-t-il un moyen de vous assurer que vous n’avez pas de problème ?

L’utilisation de cannabis CBD légal en France contenant un très faible pourcentage de THC pourrait-elle conduire à une analyse d’urine positive ?

Ce sont les questions les plus fréquemment posées qui se posent spontanément lorsque le test d’urine devient imminent.

Avant de répondre, cependant, il est important de faire une brève introduction sur le comportement du tétrahydrocannabinol (THC) dans notre corps.

Le THC est une substance psychotrope, naturellement produite par les inflorescences de la plante de cannabis, qui, si elle est prise en grande quantité, pourrait altérer la perception normale de la réalité ou changer le comportement .

C’est précisément la cause qui a poussé la grande majorité des États européens à « diaboliser » cette substance. En fait, actuellement, les seuls types de chanvre légal qui peuvent être cultivés et vendus sont ceux qui contiennent un pourcentage maximum de THC égal à 0,2% .

Le tétrahydrocannabinol est une substance liposoluble qui, en plus d’agir directement sur notre système nerveux central, se stocke très facilement dans le tissu adipeux de ceux qui le prennent . Avant d’être expulsée du corps, cette substance est distribuée dans tout l’organisme grâce à la circulation sanguine et ce n’est qu’après filtration par les reins qu’elle se déplace progressivement dans l’urine et la sueur.

Par conséquent, le processus d’expulsion de cette substance n’est pas immédiat, mais les facteurs qui affectent le plus ce timing très variable sont le métabolisme corporel et la masse grasse de chaque individu.

Essayons maintenant d’en comprendre plus sur le test.

Comment le THC se lie-t-il à notre corps? Et c'est quoi?

THC dans l’urine : comment fonctionne le test ?

Le test urinaire est très simple à réaliser et son objectif est d’identifier la présence des métabolites produits par la consommation de drogues : dans le cas du cannabis, THC-COOH.

Bien sûr, le THC dans l’urine d’un fumeur chronique devient plus facile à détecter (surtout s’il s’agit de cannabis non légal), tandis que pour ceux qui prennent de l’herbe légale, et peut-être de façon sporadique, les risques sont beaucoup plus faibles .

En pratique, ce test consiste à fournir un échantillon d’urine au médecin, qui sera ensuite analysé en laboratoire.

La quantité de THC-COOH détectée dans l’urine, cependant, peut varier en fonction de plusieurs facteurs :

  • type de cannabis consommé (herbe légale ou chanvre à haute teneur en THC ?) ;
  • combien de temps s’est écoulé depuis la dernière prise ;
  • la quantité de substance utilisée ;
  • pourcentage de masse grasse de l’individu soumis à l’essai ;
  • métabolisme lent ou rapide ;
  • habitudes et style de vie .

Comme vous pouvez le constater, les variables peuvent être nombreuses et les résultats peuvent être subjectifs : il y a ceux qui parviennent à se débarrasser très rapidement du THC du corps, grâce au métabolisme rapide, au faible pourcentage de graisse et à un mode de vie très actif et sain.

D’autre part, il y a ceux qui, même s’ils fument sporadiquement ou boivent de temps en temps une tisane à base de chanvre légal, ont plus de mal à éliminer ses métabolites de l’organisme.

En général, cependant, on peut dire que les chances de trouver du THC dans l’urine augmentent si :

  • la consommation de chanvre est très récente au test (en particulier si elle a eu lieu une demi-heure plus tôt, le taux de THC détecté pourrait être très élevé) ;
  • si la quantité utilisée est élevée ;
  • si les produits pris sont illégaux (contenant donc un pourcentage élevé de substances psychotropes).

En fait, en prenant une moyenne de tous les facteurs, on peut dire que pour ceux qui ne consomment du chanvre légal qu’occasionnellement, les traces de THC dans l’urine devraient durer au maximum 8 jours après la dernière utilisation ; tandis que pour ceux qui consomment du cannabis fréquemment (mais pas plus de 4 jours par semaine), le THC sera lisible dans l’urine pendant environ un mois .

Lire aussi : C’est officiel, le plafond de THC a été relevé à 0,3%.

… Si le test est imminent, que faire ?

Comme vous pouvez le lire ci-dessus, chaque corps élimine les métabolites résiduels du THC à des moments différents, car le processus est étroitement lié au métabolisme . En fait, il y a ceux qui ont un métabolisme rapide et ceux qui sont plus lents, donc même les moments pour nettoyer le corps des déchets de cannabis sont très subjectifs.

Malgré cela, certains se demandent s’il existe des astuces pour accélérer ce processus .

En plus d’éviter la marijuana dans la période précédant le test (y compris les mauvaises herbes légères), si vous savez que vous l’avez utilisée, vous pouvez favoriser le processus d’élimination des déchets de votre corps avec quelques précautions :

  • boire beaucoup d’eau ;
  • faire des sports ;
  • préférez une alimentation riche en fibres alimentaires.

Bien sûr, ce ne sont que quelques conseils concernant la purification du corps, mais si la quantité de THC consommée est très élevée, ils ne peuvent suffire à nettoyer le corps en peu de temps.

Que peut-on faire si le test est imminent?

THC dans l’urine : en conclusion.

Après avoir lu cet article, vous devriez avoir une idée plus claire de l’action du THC sur notre corps et pourquoi il est facilement lisible dans l’urine.

Il existe de nombreuses variables et il n’est pas possible de fournir des données précises et certaines concernant le moment de la détection et la quantité de THC qui peut être trouvée dans l’urine.

La seule certitude est qu’il vaudrait mieux éviter de prendre le chanvre et ses dérivés le plus tôt possible !

Si vous ne pouvez pas vous passer du parfum enivrant de la marijuana, visitez notre boutique CBD de cannabis light en ligne et choisissez parmi différentes variétés de chanvre et d’achat CBD France légal et d’huile de CBD disponibles et utilisez-les comme parfums d’ambiance !