Burbuka : ce que c’est, comment est-il fabriqué et quelle est sa corrélation avec la marijuana légère ?

Haschisch Burbuka comment est-il fabriqué, qu'est-ce que c'est?

Qu’est-ce que le burbuka, comment est-il fabriqué et quelles sont les techniques de production du burbuka légal ?

Vous vous demandez ce qu’est le Burbuka et pourquoi il est l’un des produits dont on parle le plus dans le paysage du cannabis et de la beuh sans THC, mais vous ne trouvez pas suffisamment d’informations à ce sujet ?

En effet, les données sur ce haschich et sa production sont rares, surtout en ce qui concerne sa version légère.

Chez Just Bob, nous avons donc décidé de vous en dire plus au sujet du haschich de Burbuka, ses origines et comment il est arrivé dans le monde des produits de Chanvre Sativa, approuvé par la loi 242/2016.

Commençons tout de suite !

Burbuka : qu’est-ce que c’est et pourquoi est-il si populaire ?

Le Burbuka est un type de haschich produit au Maroc et connu dans le monde entier pour sa haute qualité (et sa haute teneur en THC).

Si le cannabis au Maroc est illégal depuis 1956, c’est une substance partiellement tolérée dans le pays, à tel point que sa culture n’a jamais cessé… Ni la production de haschich !

Lire aussi : Nous vous disons tout sur la beuh la plus puissante du monde !

Actuellement, le Maroc est l’un des plus grands producteurs mondiaux de cannabis et de haschich Burbuka, à tel point que même le monde du haschich CBD a adopté sa propre méthode de production concernant ce dernier.

Si vous n’êtes pas au courant des méthodes de fabrication du haschich, continuez à lire, vous allez être fasciné !

Production traditionnelle du Burbuka au Maroc

Au Maroc, la production de Burbuka commence tout d’abord par la récolte et le séchage de la marijuana.

Récolter du cannabis pour faire du hachisch burbuka

Les têtes de cannabis destinées à donner vie au haschich restent à sécher dans l’obscurité pendant des mois, jusqu’à ce que les producteurs déterminent le bon moment pour extraire la résine sous forme de pollen riche en THC et autres cannabinoïdes.

À ce stade, ils préparent des bols en métal recouverts d’un filtre (par exemple un collant) et d’un morceau de tissu supplémentaire, sur lequel ils étalent les bourgeons de cannabis, puis ils les recouvrent d’une feuille de plastique transparente.

Les ouvriers placent alors les bols entre leurs pieds et commencent à battre les fleurs avec des bâtons, de sorte que le pollen (appelé kief) tombe dans les récipients passant à travers les filtres.

Voilà ! Après avoir bien frappé l’herbe, les ouvriers découvrent les bols : le produit accumulé au fond est le pollen ou la résine séchée, un produit extrêmement puissant et recherché.

1 kg d’herbe se transforme en environ 10 g de kief, qui est ensuite partiellement consommé par les femmes (au Maroc, les femmes fument du pollen et non du haschich) et largement transformé en Burbuka.

Comment ? Les producteurs conditionnent le kief dans des emballages plastiques en forme de surface rectangulaire, le pressent, le chauffent puis le laissent mûrir. Les blocs de haschich sont marqués d’un symbole qui indique le fabricant. Ils sont ensuite distribués dans le monde entier par des associations criminelles.

Le produit final est un bloc de couleur sombre (noir ou verdâtre), malléable et extrêmement puissant. C’est un véritable concentré de cannabinoïdes, en particulier du THC, qui produit un effet beaucoup plus puissant que l’herbe.

La procédure (et la distribution) du Burbuka CBD est cependant très différente de celle qui vient d’être décrite.

Lire aussi : Les 4 meilleurs coffee shops d’Amsterdam en 2021

Burbuka légal ? Bénéfique et différent du haschich illégal.

Le processus de production de Burbuka légal commence par d’excellentes récoltes (du moins dans notre cas) de cannabis sans THC à haute teneur en CBD.

Il existe deux façons de faire du hasch Burbuka, également appelé haschich noir :

  • la purification des fleurs avec un composant huileux et résineux ;
  • l’extraction de la plante en phase de floraison.

La poudre collectée est ensuite traitée et conditionnée en blocs, qui sont ensuite laissés à mûrir pendant un certain temps.

Burbuca juridique, plein d'avantages

Le haschich Burbuka légal est l’un des meilleurs du marché pour plusieurs raisons : sa haute malléabilité (compte tenu de sa forte teneur en huile de CBD), son long traitement à la main et ses nombreux effets bénéfiques.

C’est un produit très riche en cannabidiol (environ 14 %), un ingrédient actif du cannabis qui n’est pas psychotrope, mais qui a des effets analgésiques, anti-inflammatoires, relaxants et bien d’autres.

L’autre raison pour laquelle le CBD Burbuka est extrêmement précieux est l’absence d’additifs chimiques (avec lesquels le haschich de contrebande est souvent coupé). C’est donc une sécurité absolue pour l’acheteur.

Qu’en est-il du THC ? 

Dans ce cas, le tétrahydrocannabinol est littéralement annihilé par le CBD : le THC est présent dans le canabis légal (et donc dans le hash CBDà des concentrations inférieures à 0,2 %.

Conclusion

Vous savez maintenant, en détail, ce qu’est le Burbuka et quelles sont les différences entre le haschich marocain illégal et le haschich CBD légal en France.

Qu’est-ce que tu attends ? Achète-le maintenant dans notre boutique en ligne de cannabis légal et de hash !

Cliquez ici pour ajouter à votre collection de produits fabriqués à partir de cannabis CBD ! Nous vous attendons sur JustBob.