Quelle est la différence entre un spliff et un joint? Voici la réponse

Voici la différence entre un spliff et un joint.

Un peu de clarté dans le monde diversifié du cannabis

Avec la popularité croissante du cannabis médical et du cannabis CBD, et l’intérêt grandissant de la population pour cette substance, de plus en plus de personnes se retrouvent confrontées à des sujets qu’elles ne connaissaient auparavant que par “ouï-dire”, ou qu’elles ignoraient complètement.

Par exemple, beaucoup se demandent s’il y a une différence entre un joint et un spliff, ou si c’est la même chose.

Soyons clairs.

Le monde (du cannabis) est beau parce qu’il est varié

Il existe de nombreuses façons de consommer du cannabis légal: certaines personnes l’utilisent comme ingrédient dans des bonbons ou d’autres aliments (les fameux “edibles”), d’autres l’utilisent dans des infusions, des thés ou des boissons, d’autres le mettent dans un vaporisateur, ou l’appliquent sur leur peau avec des produits tels que des huiles ou des crèmes (topiques).

Bourgeons de marijuana

Parmi ces différents systèmes, nous analyserons la méthode la plus populaire dans l’imaginaire commun: l’inhalation, c’est-à-dire fumer du cannabis (à noter que cette pratique n’est pas légale). Nous fournirons également un petit glossaire pour nous aider à démêler les subtilités de ce monde.

Reefers, joints, blunts, spliffs: pour ceux qui s’intéressent au monde du cannabis médical ou du chanvre légal, ou qui sont simplement curieux, toutes ces définitions peuvent être très déroutantes.

Mais, en bref, qu’est-ce qu’un joint?

Lire aussi: La France fait un pas en avant: l’interdiction récente de la vente et de la consommation de fleurs et de feuilles de chanvre a été remise en question

Joint ou reefer? Appelons un spliff par son nom

Commençons par une définition simple: un joint est une cigarette roulée, avec de la marijuana écrasée à l’intérieur, qui est scellée en haut et allumée comme une cigarette ou un cigare traditionnel.

Les “puristes” ajouteraient qu’un joint ne doit contenir que de la marijuana. Aucune trace de tabac. Cela permet en même temps d’éviter les effets nocifs de la fumée de tabac et de préserver le goût et l’arôme.

Les Reefers sont également appelés joints, et ils sont très populaires (pour des raisons évidentes) dans les États américains où la vente et la consommation de marijuana sont parfaitement légales (par exemple, en Californie ou au Colorado).

La première grande différence est ici. En fait, de nombreuses personnes ne mettent pas seulement de la marijuana dans le joint, mais un mélange de marijuana et de tabac, provenant soit de cigarettes traditionnelles, soit de paquets de tabac en vrac. Ce sont les “joints” classiques et leur alias est le mot “spliff”.

La critique formulée par les partisans du joint est que le goût du tabac éclipse celui de la marijuana, rendant l’expérience moins agréable.

Ce sont les produits de la marijuana les plus populaires en Europe, dépassant certainement le joint.

Enfin, la troisième macro-famille dans le monde de la marijuana à fumer, nous trouvons les blunts.

Ils ont le même contenu que les joints (c’est-à-dire 100% de marijuana), mais diffèrent par un détail: les enveloppes qui contiennent le cannabis. Au lieu d’être roulés dans du papier à cigarettes comme leurs deux autres «cousins», les blunts sont enveloppés dans un papier brun plus épais, fabriqué à partir de feuilles de tabac. Ils sont un peu à l’image de ce que représentent les cigares dans le monde du tabac: plus chers, plus lourds, plus corsés.

Bourgeons et papiers de cannabis

Chacun a ses avantages et ses inconvénients

Les trois “écoles de pensée” de l’inhalation de la marijuana diffèrent à la fois par leur mode opératoire, que par leurs avantages et leurs inconvénients.

Les reefers/joints ont un goût plus “pur” et sont plus faciles à rouler, tout en présentant moins de risques pour les poumons que les deux autres modes. Ces qualités sont contrebalancées par la vitesse excessive de la combustion et le fait que, ne contenant que de la marijuana, elles en nécessitent beaucoup.

Les cannabis/spliffs, quant à eux, sont simples à rouler, nécessitent moins d’herbe et brûlent plus uniformément; cependant, ils ont un goût moins authentique et sont plus nocifs pour les poumons, précisément en raison de la présence de tabac.

Enfin, les blunts ont une saveur forte et distincte, mais sont plus chers, plus difficiles à rouler et plus dangereux que les joints ordinaires.

Chacun de ces trois produits a des légions d’aficionados dévoués. Pourtant, ils ne sont qu’une partie de la mosaïque associée au cannabis et du microcosme qui gravite autour. À ce jour, cet univers reste largement inexploré et nécessite des recherches permettant de déterminer clairement les avantages et les risques pour chacun.

Lire aussi: Plantes de la famille des «cannabacea»: tous les types et avantages

En conclusion

Dans cet article, nous avons essayé de clarifier (à titre d’information uniquement) les différents types de ce que l’on appelle communément le “reefer”. Nous avons vu que les principales différences résident à la fois dans le type d’emballage et dans la “garniture”, c’est-à-dire ce que l’on met à l’intérieur.

Vous êtes curieux de découvrir les nouveaux articles du glossaire du cannabis?

Ne manquez pas notre contenu et visitez notre boutique en ligne Justbob.fr pour choisir entre le cannabis légal, le haschisch et l’huile CBD.

Nous vous attendons dans notre magasin de cannabis CBD!