Comment l’huile de CBD est-elle fabriquée ? Toutes les méthodes d’extraction de cannabidiol

L'huile de CBD, comment est-elle produite ? | Justbob

Aujourd’hui, il est possible de garantir un haut niveau de qualité et de pureté du produit extrait sans recourir à des solvants organiques classiques, toxiques pour l’homme et l’environnement.

Grâce aux effets supposés sur la santé et à la législation favorable, la demande de cannabis et de produits à base de CBD a augmenté de manière exponentielle ces dernières années.

Parmi les dérivés du cannabis, l’huile de CBD est l’une des plus appréciées par les consommateurs du monde entier pour sa polyvalence et sa praticité.
En plus de la voie orale, grâce à la prise de gouttes, il peut également être utilisé par voie topique puis appliqué directement sur la peau.

De plus, l’huile de CBD est disponible en différents types (en fonction de la composition et de la technique d’extraction) et avec différentes concentrations de l’ingrédient actif.

Dans cet article, nous nous concentrons sur les principales méthodes d’extraction des cannabinoïdes des plantes de cannabis et leurs avantages et inconvénients. Chaque technique a ses propres caractéristiques et certaines sont plus efficaces que d’autres.

Voyons ci-dessous les trois principaux.

Huile de CBD pure et de haute qualité | Justbob

Huile de CBD : cannabidiol obtenu à partir d’une extraction à l’éthanol

Cette méthode d’extraction consiste à utiliser de l’éthanol ou de l’alcool éthylique pour extraire des cannabinoïdes et d’autres molécules de fleurs de cannabis et de chanvre.

La plante est trempée dans de l’éthanol pendant quelques jours jusqu’à ce qu’elle soit absorbée, puis le mélange résultant (éthanol enrichi en CBD) est filtré par distillation (séparation par ébullition). Une fois la molécule désirée extraite, le solvant est évaporé et ce qui reste à la fin de ce processus est l’extrait de CBD.

  • Les avantages de cette technique d’extraction sont la rentabilité et la facilité de production. Ce n’est pas un hasard si cette technique est appréciée par de nombreux producteurs amateurs qui utilisent la cuisine maison comme laboratoire.
  • Les inconvénients découlent cependant du fait que le produit final pourrait contenir des traces de résidus chimiques si le processus d’évaporation n’est pas effectué correctement et, plus généralement, de la mauvaise sécurité de cette technique ; comme il est facile à comprendre, le fait que l’alcool soit hautement inflammable, rend l’opération d’extraction du CBD très risquée.

Lire aussi : Que sont les bourgeons “pop-corn” et quand se manifestent-ils

Huile de CBD : cannabidiol obtenu par extraction avec des huiles végétales (à usage alimentaire)

Cette méthode implique l’utilisation d’huiles végétales naturelles, telles que l’huile de graine de chanvre, l’huile d’olive et l’huile de noix de coco. Comme ces huiles contiennent des molécules lipophiles, c’est-à-dire des molécules qui se dissolvent facilement dans les graisses contenues dans les aliments, elles sont très efficaces pour extraire les cannabinoïdes de la plante.

Extraction d'huile de CBD avec des huiles végétales pour usage alimentaire | Justbob

La plante est immergée dans l’huile et le composé résultant est chauffé. Ainsi, les cannabinoïdes de la plante, y compris le CBD, se lient à l’huile et donnent vie à un mélange. Une fois que la perfusion a refroidi et que le CBD (qui entre-temps s’est lié à l’huile) a été extrait, le matériel végétal peut être retiré.

Cette technique est particulièrement appréciée, car elle est basée sur un processus naturel et parce qu’elle élimine toute possibilité de résidus nocifs, enrichissant même le mélange avec des nutriments supplémentaires.

Cependant, précisément puisqu’elle est moins agressive que l’extraction par solvant, cette technique prend plus de temps pour isoler les cannabinoïdes et les terpènes. En outre, les produits obtenus par ce type d’extraction doivent être stockés correctement, afin de conserver leurs propriétés nutritionnelles intactes.

Les inconvénients les plus évidents sont le faible rendement, car le produit final a une faible teneur en CBD, et la qualité, car sa pureté n’est pas garantie.

Huile de CBD : cannabidiol obtenu par extraction au CO₂ supercritique

Dans l’extraction au CO₂ (dioxyde de carbone, mieux connu sous le nom de dioxyde de carbone), l’isolement des cannabinoïdes, terpènes et autres molécules de la plante de cannabis est effectué à l’aide de dioxyde de carbone à l’état supercritique.

Le principe actif à isoler est soumis à une pression élevée grâce au dioxyde de carbone qui est amené au point critique, à partir duquel les phases liquide et gazeuse deviennent indiscernables. Ainsi, d’une part l’état gazeux du CO₂ filtre le CBD de la plante, d’autre part l’état liquide permet aux composants résiduels d’être dissous.

L’extraction au CO₂ est la technique la plus sophistiquée et aussi la plus largement utilisée dans l’industrie. En effet, c’est la seule capable de garantir qu’à la fin du processus, il ne reste aucun résidu toxique ou substance chimique.

Le CO₂ est, en effet, inerte et exempt de toxicité et, par conséquent, n’a aucun impact sur l’environnement.

En substance, l’extraction supercritique est une alternative plus que valable aux systèmes de séparation classiques, car elle garantit un haut degré de qualité et de pureté du produit extrait.

D’autre part, la réalisation de ce processus est très coûteuse. De toute évidence, cette technique ne peut être réalisée que dans des laboratoires spécialisés.

Lire aussi : Tout ce que vous devez savoir sur le hotboxing

Quelle est la meilleure méthode d’extraction du CBD ?

Quelles évaluations faut-il donner sur les caractéristiques et l’efficacité des techniques illustrées ici ?

De manière générale, l’extraction au CO₂ semble être la meilleure technique, en termes de résultats obtenus : la capacité de cette méthode à extraire le principe actif sans laisser de résidus toxiques assure un haut niveau de qualité et de pureté du produit extrait.

En particulier, le choix de la technique d’extraction est conditionné par l’utilisation qui sera faite du principe actif obtenu. Ainsi, si, par exemple, le CBD doit être utilisé comme ingrédient dans la préparation de produits alimentaires ou cosmétiques, les méthodes pouvant conduire à la présence de substances nocives dans le produit final doivent être évitées.

Si vous voulez essayer des huiles de CBD d’excellente qualité, obtenues en utilisant les technologies les plus avancées pour assurer la pureté du produit extrait, allez chez JustBob où vous pouvez trouver une sélection de nos meilleurs produits.