Le CBD et les tests de dépistage de drogues : le cannabidiol apparaît-il dans les tests sanguins et urinaires ?

Le CBD apparaît-il dans les tests sanguins et urinaires?

Est-il possible d’être testé positif aux drogues en ayant consommé de l’huile ou de l’herbe de cbd ?

Si aimez le canabis légal et que vous en consommez régulièrement, vous vous demandez peut-être si, avec la prise de CBD, les tests de dépistage de drogues peuvent revenir positifs et donc poser un problème en cas de travail, de sport et autres contrôles.

En principe, le CBD ne devrait pas apparaître dans les tests de dépistage, mais si vous ne prenez pas de cannabidiol pur, il peut y avoir des traces de THC dans votre corps. Et c’est le THC qui rend que les tests de dépistage de drogue positifs.

Dans cet article détaillé, nous allons vous fournir des informations utiles concernant l’utilisation de l’huile de CBD, du haschisch et de la beuh CBD, ainsi que sur les tests de dépistage de drogue, afin que vous soyez conscient et que vous puissiez prendre des précautions nécessaires.

Votre objectif est d’être négatif au test de dépistage de drogue malgré la consommation de cannabis CBD ou de ses dérivés, non ? Alors, poursuivez la lecture.

Le cannabis légal peut-il contenir du THC et donc, compromettre les résultats des tests de dépistage de drogue ?

Comme vous le savez probablement, le cannabis légal est censé contenir de très faibles quantités de THC, moins de 0,2 % pour être précis, mais tous les commerçants ne le font pas analyser pour vérifier avec certitude ces données.

En fait, le cannabis légal provient de graines certifiées, soigneusement sélectionnées pour produire des plantes presque dépourvues de THC, mais la nature a ses limites et les pourcentages de THC peuvent être étonnamment plus élevés que prévus.

C’est pourquoi, chez JustBob, nous faisons analyser chaque lot en laboratoire : c’est le seul moyen de garantir à nos clients que les quantités de tétrahydrocannabinol sont conformes à la loi (et n’ont donc pas d’effets psychotropes).

Nous ne proposons pas à la vente les lots qui obtiennent des résultats supérieurs à 0,2 % de THC et nous publions en ligne la certification de chaque stock de CBD.

Découvrez par vous-même les produits de notre boutique CBD en cliquant ici dans la section ” Informations ” sur le bouton « Certification des produits » :

Certification des valeurs de THC sur les produits Justbob

Si vous consommez de l’herbe légale non certifiée, vous risquez d’être testé positif aux drogues car, en plus du CBD, il peut y avoir des traces de THC supérieures à 0,2 %.

Et si vous achetez des extraits de CBD ou des dérivés ?

Dans ce cas également, vous devez procéder aux évaluations appropriées. Pour ne pas prendre de risque, nous vous conseillons de choisir des produits issus de chanvre industriel avec un taux de THC conforme à la loi, obtenus à partir de chanvre légal tel que l’huile CBD Sensitiva et celui de l’espèce Sativa.

Mais quelle quantité de THC doit se trouver dans notre corps pour donner un résultat positif au test de dépistage de drogue ?

THC dans le sang, l’urine, la salive et les cheveux : voici les valeurs relevées par un test de dépistage de la drogue

Il est important de noter que les tests de dépistage de drogue recherchent le THC ou l’un de ses principaux métabolites, le THC-COOH, qui est également détectable lorsque le THC n’a plus circulé dans le sang mais a été transporté dans les cellules.

Les tests de dépistage de drogue donnent des résultats positifs lorsque le THC et/ou le THC-COOH dépassent un certain seuil appelé seuil limite : les valeurs inférieures à ce seuil sont ignorées par le test, ce qui le rend négatif.

Le seuil varie généralement selon les examens : les tests de dépistage de drogue sont différents et comprennent des analyses d’urine, de sang, de cheveux et de salive. Chacun d’eux a une certaine sensibilité, c’est-à-dire la capacité de détecter des quantités de drogue au-dessus du seuil.

En outre, la période de détection dépend d’un certain nombre de facteurs, notamment de la quantité absorbée, de la fréquence et de l’activité de votre métabolisme. Si vous ne consommez que du cannabis CBD, qui contient de faibles pourcentages de tétrahydrocannabinol, il est très probable que votre métabolisme élimine très rapidement le THC et son métabolite.

Voyons ci-dessous les détails des différentes analyses.

Lire aussi : Effets positifs et négatifs du cannabis

Test urinaire

Il s’agit du test le plus courant.

Dans les urines, le métabolite THC-COOH doit avoir une concentration d’au moins 50 ng/ml (nanogramme par millilitre) pour que le test soit positif. Habituellement, ce test détecte le THC-COOH dans les urines sur une période de 3 à 15 jours après la consommation de marijuana.

Toutefois, si la consommation de THC est constante et en grande quantité, le test d’urine peut le détecter pendant 3 à 4 semaines après la dernière consommation de la marijuana.

Test sanguin

Le sang étant un transporteur, le THC reste très peu de temps dans le sang : le THC-COOH est détecté au maximum une semaine après l’ingestion.

En raison de cette particularité, les analyses de sang ne sont utilisées comme test de dépistage que si une réponse est nécessaire immédiatement (par exemple, pour le dépistage de la conduite sous l’influence de drogues).

Pour les analyses de sang, le seuil limite est fixé à 2 ng/ml.

Test salivaire

Le THC tel qu'il est détecté dans les tests de dépistage des drogues

La salive conserve des traces de THC et de ses métabolites pendant une courte période, d’une heure environ à un jour maximum après la prise de cannabis.

Le test salivaire est donc l’un des moins utilisés (ou tout au plus par la police lors des contrôles des conducteurs).

Analyse capillaire

L’analyse capillaire est le test de dépistage de drogue le plus efficace (bien que peu utilisé) et vous permet de détecter les métabolites du THC dans les cheveux pouvant aller jusqu’à 90 jours.

Pour quelle autre raison l’utilisation de CBD pourrait-elle entraîner un résultat positif au test de dépistage du THC ?

Il existe plusieurs raisons possibles pour lesquelles l’utilisation de CBD pourrait entraîner un résultat positif à un test de dépistage de drogues.

Lire aussi : Huile de CBD : Propriétés, avantages et contre-indications

Le CBD n’est donc pas détecté dans les tests de dépistage de la drogue ?

S’il s’agit de CBD pur, la réponse est non, mais nous ne pouvons pas garantir que ce ne sera pas le cas si vous fumez de la beuh légal, en particulier si les pourcentages de THC ne sont pas certifiés (et, bien sûr, conformes à la loi).

Vous voulez acheter du CBD en ligne avec des quantités légales de THC ?

Alors faites confiance à JustBob, qui fait analyser et certifier chaque lot afin d’assurer une sécurité maximale ! On vous attend.