Le CBD et les antidépresseurs interagissent-ils entre eux ?

L'interaction du CBD avec les antidépresseurs

Cbd et antidépresseurs : que se passe-t-il s’ils sont pris en même temps ?

Mélanger le cannabis avec des médicaments ?

Inutile de dire que cela peut être très dangereux, surtout si l’on ignore les effets secondaires possibles.

C’est pourquoi nous avons décidé dans cet article de faire la lumière sur un sujet qui en intrigue plus d’un : l’interaction entre le CBD et les antidépresseurs.

CBD et antidépresseurs ensemble

Le CBD et les antidépresseurs peuvent-ils être pris ensemble ?

Le terme « antidépresseurs » est un terme générique qui recouvre un large éventail de produits différents qui utilisent différents mécanismes pour traiter la dépression.

Cependant, une caractéristique commune à toutes les classes d’antidépresseurs est qu’ils sont métabolisés par le foie avant de pouvoir commencer d’agir dans l’organisme.

Comment ?

Pour faire simple, le foie contient un certain nombre de systèmes enzymatiques différents qui facilitent les réactions chimiques. L’un de ces systèmes est notamment constitué par les enzymes du cytochrome P450 (CYP450), qui métabolisent la plupart des médicaments, y compris les antidépresseurs.

Vous vous demandez peut-être maintenant : « oui, mais quel est le rapport avec la CBD ? ».

Vous devez savoir que le cannabidiol a démontré une puissante action inhibitrice sur ces enzymes, ce qui suggère qu’il pourrait y avoir des interactions entre le CBD et les antidépresseurs (si vous souhaitez approfondir cette question, vous trouverez dans ce guide les effets de l’interaction entre le CBD et la sertraline).

Mais, de quel type d’interactions parlons-nous ?

  • Le fait de prendre du CBD et des antidépresseurs ensemble signifie-t-il qu’ils produisent un effet plus fort ?
  • Ou, en raison de ce mécanisme d’inhibition, peut-être ne faut-il pas les prendre en même temps ?

Essayons de répondre à ces questions.

Lire aussi : Le CBD et les rêves : le cannabidiol influence-t-il notre sommeil ?

Ce qui peut arriver quand on prend du CBD avec des antidépresseurs

Le CBD est une substance généralement considérée comme sûre. Cependant, il faut toujours être très prudent lorsqu’on le mélange avec d’autres substances, notamment des antidépresseurs.

Étant donné que les effets secondaires les plus courants du CBD sont les étourdissements, la sécheresse de la bouche, la sédation et (rarement) la diarrhée, le fait de le prendre en association avec d’autres médicaments ayant des effets secondaires similaires pourrait augmenter la probabilité de symptômes indésirables ou de toxicité.

Mais, il y a plus.

La prise de CBD en combinaison avec des substances telles que les benzodiazépines, les antipsychotiques, les antidépresseurs ou l’alcool — peut entraîner une augmentation de la consommation :

  • la fatigue ;
  • la somnolence ;
  • d’éventuels accidents de la route.

En bref, un véritable désastre.

Ainsi, en résumé, le CBD peut modifier et/ou augmenter les effets des antidépresseurs.

Comme le CBD interfère avec les enzymes hépatiques qui les décomposent, leurs interactions peuvent conduire à des concentrations insuffisantes du médicament dans l’organisme, entraînant un effet sous-thérapeutique.

En fait, selon le type d’interaction, le CBD peut même augmenter la concentration du médicament dans le sang et, comme mentionné précédemment, accroître le risque d’effets secondaires.

C’est pourquoi, si vous prenez des antidépresseurs et envisagez de consommer des produits à base de CBD, il est essentiel de consulter votre médecin pour vous assurer que le médicament n’interagit pas avec le cannabidiol.

Prise de médicaments

La forme du CBD est-elle importante dans les interactions CBD-médicaments ?

Absolument.

Le CBD inhalé pénètre plus rapidement dans la circulation sanguine, atteignant des niveaux maximums en 30 minutes et augmentant les risques d’effets secondaires aigus.

Les edibles au CBD pour l’anxiété ont besoin de plus de temps pour être traités par le système digestif et sont moins susceptibles de produire des niveaux de concentration élevés.

Cependant, ils peuvent atteindre des niveaux suffisamment élevés pour interagir avec d’autres médicaments.

Les formulations topiques (définies par le Treccani comme « l’administration d’un médicament ou d’une substance pharmacologiquement active par une voie locale ») seraient considérées comme les plus sûres, car elles ne sont pas absorbées et n’atteignent pas la circulation sanguine, et ne peuvent donc pas interagir avec d’autres médicaments.

En résumé, le problème de l’estimation de la probabilité d’interactions CBD-médicaments est la difficulté de trouver des produits CBD sûrs, qui pourraient poser des problèmes de pureté, de concentration ou de sécurité.

C’est pourquoi il est essentiel de n’acheter que dans des boutiques sûres, fiables et professionnelles comme Justbob, la boutique de CBD qui, depuis plusieurs années, est devenue une véritable référence pour la plupart des acteurs du secteur.

En décidant d’acheter chez nous, vous avez la garantie de produits sûrs pour votre santé et, surtout, dans le respect total de la réglementation italienne.

Pour en savoir plus, visitez notre site web.

Lire aussi : Cannabidivarine : qu’est-ce que le CBDV et quels sont ses effets ?

Conclusions

Dans cet article, nous avons vu comment le cannabidiol interagissait avec les antidépresseurs.

Comme vous avez pu le lire, il n’y a pas de réponse unique pour le moment. En effet, cela dépend du type de médicament et de la composition du produit CBD (sans tenir compte du mode de prise).

Dans tous les cas, nous rappelons qu’il est essentiel de consulter votre médecin et de prendre en compte les effets secondaires possibles du médicament que vous prenez. Deuxièmement, nous vous recommandons de ne vous fier qu’aux revendeurs de marijuana légale spécialisés, tels que Justbob.

À bientôt !