La culture du cannabis en extérieur: conseils et erreurs

La culture de la marijuana en plein air

Changé le: 06/12/2023

CULTIVER DU CANNABIS EN EXTÉRIEUR? C’EST POSSIBLE! UN GUIDE COMPLET

Il existe de nombreuses méthodes de culture du cannabis et du cannabis CBD y compris celle en intérieur, en serre et en extérieur. En fait, certains cultivateurs choisissent cette dernière afin de cultiver de plus gros plants à haut rendement et à la récolte abondante à la fin de la saison.

Dans cet article nous examinerons la culture du cannabis en extérieur en détail, les erreurs les plus communs dans la culture en extérieur afin de garantir aux débutants du secteur le meilleur guide possible. Ensuite nous parlerons de variétés parfaites pour cette méthode de culture et de tous les facteurs dont tenir compte pour une belle croissance de plantes en extérieur.

Cultiver du cannabis en extérieur: comment ça marche?

Cette méthode de culture offre de nombreux avantages pour les cultivateurs mais aussi pour les plantes de cannabis. Tout d’abord, la culture en extérieur dispose de facteurs cruciaux dont les plantes one besoin voire lumière, sol, air fraise, température et eau. Tous les éléments susmentionnés minimisent les coûts et ils ne nécessitent pas d’une activité de la part du cultivateur.

canabis legal

Les avantages du cannabis en extérieur

Cultiver du cannabis en extérieur apporte de nombreux avantages y compris:

·        plantes compagnes

·        eau de pluie

·        terre riche en nutriments naturels et minéraux

·        soleil

·        plus grands récoltes et plantes

·        plus d’espace

Lire aussi: Les ETFs sur le cannabis: que sont les fonds d’investissement sur le cannabis et comment fonctionnent-ils?

Lieu d’emplacement

Afin de garantir une bonne croissance aux plantes de cannabis, il faut les placer dans un lieu qui offrira une température stable, une quantité adéquate de lumière et un abri qui protégera les plantes des conditions liées au climat et environnement.

Avant de commencer la culture, il faut prendre en considération certains facteurs selon lesquels on choisit un lieu d’emplacement:

·        Arrosage: un facteur très important puisqu’il affecte les plantes de cannabis en extérieur à tel point que celles peuvent facer la sécheresse autant que recevoir de la pluie

·        Pots: les pots permettent au cultivateur de transporter la plante en sécurité lors des conditions climatiques hostiles

·        Heures de lumière: il est conseillé de cultiver des plantes dans l’endroit le plus ensoleillé possible, puisqu’elles ont besoin de six heures de lumière du soleil par jour

·        Sécurité: le cultiver du cannabis en pleine nature comme dans un jardin privé ou sur une terrasse désigne une exposition aux regards des autres et sans possibilité d’y accéder aux oiseaux ou animaux, raison pour laquelle il faut s’assurer que l’emplacement soit sûr.

Terrasse ou toit-terrasse

La terrasse semble un bon endroit pour cultiver du cannabis en extérieur, en raison de certains avantages tels que : bonne exposition à l’eau en cas de pluie, l’accès au soleil pour tout le temps, plus dissimulé des yeux des voisins et des passants. En revanche, cette manière impose la sensibilité aux précipitations, à la chaleur et aux tempêtes.

Jardin privé

Il est également possible de cultiver de cannabis dans un jardin privé en raison de son espace, possibilité de plantes compagnes en polyculture et caractère anonyme. Le risque de nuisible et de moisissures désigne en revanche des inconvénients de cet endroit.

 Les variétés

Avant de procéder à cultiver du cannabis, il faut choisir une variété de cette plante afin de lui garantir un bon rendement. Cela dit, il est nécessaire tenir compte de certains facteurs importants dans le choix de variétés.

Selon la localité, il faut suivre des indications qui regardent les variétés de plantes de cannabis à cultiver. Afin de cultiver du cannabis au Nord où la saison de culture est plus courte, il est conseillé de cultiver des variétés à floraison rapide. Dans les pays au Sud cependant il est recommandé de choisir les variétés Sativa et des hybrides.

culture en plein air

Culture en extérieur: guide complet

Après avoir examiné des différents lieux de culture, il faut toutefois souligner de nombreux facteurs et choses qui affectent la culture du cannabis en extérieur.

Choix des graines de cannabis et du terreau

Tout d’abord, un cultivateur commence le travail par le choix le genre d’une graine de cannabis qui peuvent être graines de CBD ou graines à auto-floraison ou des graines de cannabis féminisées.

Afin de choisir des graines de cannabis haut gamme, il est conseillé de les acheter auprès une boutique de CBD telle que Justbob, qui est spécialisée dans la vente de CBD légal et de ses dérivés tels que des variétés de fleur CBD, haschisch ou l’huile de CBD.

Ensuite, il est nécessaire de choisir le terreau pour la culture de cannabis, puisque chaque plante a besoin d’un substrat différent en raison du climat où elle pousse. Cela dit, il est fondamental de se procurer d’un pot ou un autre récipient.

Avant de planter en pleine terre, il faut faire pousser des graines de cannabis dans un pot. Il faut tenir compte d’avoir besoin de deux pots : un pour la germination des graines et un autre pour leur croissance.

Bon à savoir : il est mieux d’utiliser un petit pot lors de la germination. Une fois la racine sortie, il est nécessaire de la mettre dans un petit pot. Cela fait, il est fondamental de laisser le pot près d’une fenêtre ou dans un lieu lumineux mais sans accès aux courants d’air.

Lire aussi: La résine dans la marijuana: le rôle de la résine dans la plante de cannabis

Croissance des plantes de cannabis en extérieur

Après environ dix jours, il est possible que la plante double la taille et elle vient ensuite transportée dans un pot plus grand. Il faut toutefois enterre un peu la tige de la plante, de 6 à 10 centimètres afin de lui garantir une croissance vigoureuse.

Engrais

Afin d’éviter les problèmes liés à la croissance de la plante, il faut appliquer des engrais de manière correcte, en tenant compte du pH dont taux parfait est entre 5,5 et 5,8 pH engrais compris, pendant l’étape de croissance. Dans cette étape il est nécessaire d’utiliser des engrais riches en azote.

Le moment où la plante cesse de croitre signifie qu’il est nécessaire de la transporter dans un pot plus grand, généralement deux fois plus grand. La plante cessera de pousser en l’été et entrera dans la phase de floraison.

Toutefois, il est conseillé de la transplanter en pleine terre, si cela n’a pas été fait auparavant, juste avant que la phase de floraison commence. Cette méthode apporte de plusieurs avantages:

  • contrôle plus facile en matière d’excès d’eau et contre les infestations

  • malgré sa discrétion en termes de taille, le plante produit des récoltes importantes pour des plantes de taille réduite

Floraison du cannabis en extérieur

Il est toujours possible d’enrichir le terrain avec du guano. Il faut toutefois remplir le pot ou le trou dans le sol avec un bon substrat approprié au terrain et de le mélanger avec du guano. Ce matériel est un bon substrat en raison de son absorption lente, ce qui permet aux plantes de se nourrir d’une grande partie du potassium et phosphore.

Ensuite, il faut attendre environ un mois et faire un trou autour du tronc afin de répéter la dose et recouvrir le sillon. Lors de l’arrosage, il pénétrera vers le bas à tel point qu’il suffira pour toute la période de floraison.

Lorsqu’il reste environ quinze jours avant la coupe, le sol doit être lavé avec beaucoup d’eau afin d’éliminer les nutriments en excès, afin qu’il soit aussi propre que possible des produits au moment de la coupe.

Une fois le terrain lavé, il est nécessaire d’attendre qu’il sèche bien et le garder uniquement avec de l’eau jusqu’au jour des récoltes, où la terre doit être sèche, afin d’éviter que la plante n’ait trop d’eau.

Toutefois, ce sont les conseils pour la culture en extérieur avec lesquels il sera possible d’obtenir avec succès des récoltes de qualité.

Culture en extérieur: erreurs

Afin d’obtenir des variétés de fleur de cannabis ou de fleur CBD, il est nécessaire de ne pas commettre des erreurs qui peuvent affecter la culture de cannabis et de suivre des conseils dans le but d’augmenter la qualité de têtes et d’une expérience de culture agréable.

Germination des graines de cannabis de mauvaise manière

Il est conseillé que la germination des graines de cannabis s’avère sur les serviettes en papier mouillées. En outre, si on fait germer la graine directement en terre et en arrosant juste derrière, la graine peut s’enfoncer dans le substrat et cesser de germer.

Toutefois, il est beaucoup plus difficile de maintenir une température entre 20 et 24 degrés, raison pour laquelle cela n’est pas conseillé.

Culture de cannabis mal planifiée

Afin de garantir l’élevage de cannabis exterieur, il faut:

· choisir des graines de cannabis de qualité et de bonne génétique

· sélectionner bien les variétés adaptées à la culture en extérieur (climat, soleil, sol)

· choisir le type de culture

· opter pour une variété facile à cultiver lors de premières fois

Culture de cannabis avec un substrat de mauvaise qualité

Afin de couper les couts de la culture, certains cultivateurs choisissent un substrat de mauvaise qualité, n’en pas respectant des besoins des plantes y compris le niveau d’acidité et de sels.

Arrosage en été

L’été est une saison très chaude, raison pour laquelle il est très important d’arroser les plantes plus fréquentement. En apportant la même quantité d’engrais après chaque arrosage, il y a un risque de sur-fertiliser les plantes. Afin de l’éviter, il est recommandé de répartir les doses d’engrais.

En conclusion

Il est possible de cultiver du cannabis en inférieur, en serre et en extérieur. Afin d’y réussir, il est important de choisir des variétés adaptées aux cultures en extérieur et qui seront affectées par des conditions météorologiques tels que la chaleur, de basses températures.

Dans cet article nous avons inclus tous les facteurs cruciaux pour la culture de cannabis dehors ensemble aux erreurs qui commettent les cultivateurs lors de la première culture en extérieur. Si vous avez besoin d’autres informations, n’hésitez pas à lire les articles publiés sur notre blog !