Racines de marijuana : tout ce que vous devez savoir

Tout sur les racines de cannabis

Quel rôle jouent les racines dans les plantes de cannabis ? Découvrez pourquoi il est crucial de mieux surveiller leur développement et leur état de santé

Lorsqu’on parle de plantes de marijuana et de canabis légal, on se concentre généralement sur les feuilles et, bien sûr, sur les bourgeons tant appréciés.

Mais il y a une autre partie de la plante qui mérite beaucoup d’attention : les racines.

Bien que cet aspect soit souvent négligé, il est crucial de surveiller la santé des racines des plants de marijuana et leur bon développement.

Une plante dotée d’un système racinaire sain se développera de manière optimale, tandis qu’une plante dont les racines sont mal formées aura du mal à absorber tous les nutriments nécessaires et, par conséquent, à se développer comme il se doit.

Dans cet article, nous avons donc choisi d’entrer dans tous les détails importants concernant cette partie de la plante.

Nous préciserons quels sont les principaux problèmes communs aux producteurs de chanvre, comment un meilleur soin des racines peut améliorer la qualité de la récolte et d’autres faits intéressants.

Voici tout ce que vous devez savoir sur les racines de la beuh.

Enchevêtrement des racines de marijuana

Racines de cannabis : découvrez leur rôle clé

Les racines des plantes de cannabis CBD ne doivent pas être considérées comme un simple moyen de transport pour l’hydratation et l’alimentation des plantes, mais méritent beaucoup plus d’attention.

Une plante dotée d’un système racinaire important et sain sera en mesure de se développer et de donner la meilleure récolte, tandis qu’une plante dotée de petites racines (peut-être même faibles) ne sera jamais en mesure d’atteindre une grande taille ou un grand rendement.

Les racines des plantes de cannabis ont besoin d’une croissance saine et d’une bonne expansion :

  • le bon espace
  • un bon sol ;
  • des nutriments adéquats,
  • la bonne irrigation ;
  • une oxygénation optimale.

Si ces éléments font défaut, les racines des plantes de cannabis sans THC ne peuvent pas travailler à leur plein potentiel et deviennent souvent malades ou faibles.

D’une certaine manière, la santé des racines peut être considérée comme la clé d’une croissance et d’un développement réussis des plantes de chanvre.

Il est donc important de comprendre quelles sont les erreurs à éviter pendant la culture et ce que tout cultivateur de chanvre devrait savoir pour obtenir les résultats escomptés.

Lire aussi : Amazon et le cannabis : le tournant pro-légalisation du géant du web

Racines de la marijuana et problèmes courants

Nous avons clairement indiqué ci-dessus que pour que les racines des plantes de marijuana se développent de la meilleure façon possible et jouent leur rôle très important de la bonne façon, elles doivent recevoir l’espace nécessaire, la bonne nutrition et bien plus encore.

Souvent, les récoltes de cannabis CBD de mauvaise qualité résultent d’un manque d’attention aux racines : si elles ne peuvent pas absorber les bons nutriments, le nombre de bourgeons sera faible et la production de résine et de tout ce qui est nécessaire à la fabrication des principaux produits du chanvre (comme le haschisch CBD) sera insuffisante.

  • Mais, concrètement, que peut-il se passer lorsque les racines sont négligées ?

L’un des problèmes les plus courants avec les racines des plantes de chanvre est le phénomène d’enchevêtrement.

Les racines se lient entre elles, créant une sorte de “boule”, car elles n’ont pas assez de place pour se développer.

Cela peut ralentir la croissance de la plante et affecter négativement son développement.

Pour éviter cela, il est important de toujours garder un œil sur les racines et de transférer la plante au fur et à mesure de sa croissance, afin que le système racinaire et la plante elle-même aient la possibilité de se développer au maximum de leur potentiel.

Un autre effet qu’il est important d’éviter est la pourriture.

Normalement, la couleur de la racine des plantes de marijuana légales est blanche.

Si le blanc devient brun et que les racines commencent à sentir mauvais, il est probable qu’elles souffrent d’une surabondance d’eau et qu’elles ont été attaquées par des bactéries et/ou des moisissures.

Pour éviter cela, il est important de s’assurer que le système racinaire est correctement oxygéné et qu’il n’y a pas d’engorgement.

Toutefois, si le problème est déjà présent, il est généralement conseillé de retirer les plantes compromises afin qu’elles ne constituent pas une menace pour les plantes environnantes.

En outre, les racines des plantes de chanvre peuvent également être la proie de parasites, de bactéries et de virus.

Pour minimiser ce risque, il est important de maintenir l’environnement et l’équipement aussi propres que possible et d’inspecter fréquemment les plantes pour détecter les menaces.

Pots en tissu pour oxygéner les racines de cannabis

Comment améliorer la santé des racines des plantes de cannabis ? Voici quelques conseils

Afin de maintenir le système racinaire des plants de cannabis CBD en bonne santé, il est essentiel de suivre quelques petites (mais très importantes) étapes.

Commençons par les pots.

Le choix des pots pour les plantes de marijuana peut être très important à plusieurs égards.

Récemment, de nombreux cultivateurs de cannabis ont commencé à utiliser des conteneurs en plastique avec des centaines de trous d’aération. Ils assurent une bonne oxygénation du système racinaire et empêchent les racines de s’enrouler autour de la base et des côtés du pot.

Les pots en tissu sont également souvent utilisés dans la culture du chanvre afin d’oxygéner au mieux les racines. Ils sont d’excellents outils pour permettre à l’oxygène de traverser la motte de manière optimale tout en empêchant l’humidité de stagner.

En ce qui concerne la capacité des pots, il est bon de choisir une taille adaptée à chaque phase de la croissance des plantes.

Si le pot est trop grand, cela peut provoquer une stagnation de l’eau et des nutriments, et par conséquent, une pourriture des racines et des anomalies du feuillage.

Lorsque le pot est trop petit, il ne peut pas contenir toute l’eau et les nutriments dont la plante a besoin, privant ainsi le système racinaire de l’espace nécessaire à son expansion.

Disons qu’en général, pour les génétiques de canabis légal avec de longues périodes végétatives, un conteneur de 30 ou 50 litres peut convenir, tandis que pour les génétiques qui atteignent le stade de la floraison plus rapidement (comme les plantes auto-florissantes), un conteneur de 15 ou 20 litres peut suffire.

Bien entendu, il s’agit d’une ligne directrice qui peut varier d’un cas à l’autre.

Cela peut vous sembler étrange, mais en culture extérieure, la couleur du pot peut également faire la différence.

  • Pourquoi ?

Les racines de cannabis ont besoin de maintenir une température constante d’environ 22 °C. Les pots, surtout ceux qui sont sombres, ne sont pas le meilleur choix.

Les pots foncés, surtout les noirs, peuvent surchauffer les racines lorsqu’elles sont exposées aux températures élevées du soleil d’été, ce qui les affaiblit et compromet leur capacité à se nourrir. Les pots blancs sont préférables, car ils absorbent moins de chaleur et gardent le substrat plus frais.

  • Qu’en est-il du sol et de la nutrition ?

Pour que le système racinaire du cannabis reste en bonne santé et absorbe tous les nutriments dont il a besoin pour le développement de la plante, il est essentiel d’utiliser un substrat de bonne qualité avec une bonne relation symbiotique entre les bactéries.

Il est également bon de ne pas surfertiliser.

Des quantités excessives de nutriments (qu’il s’agisse de composés chimiques ou d’engrais organiques pour le chanvre), au lieu de stimuler la croissance de la plante, peuvent s’infiltrer dans les racines pendant une longue période, provoquant un phénomène bien connu appelé “brûlure du fumier”.

Il est également essentiel de doser correctement la quantité d’eau.

Les racines du cannabis craignent l’engorgement, il est donc préférable de ne pas en abuser.

Si la plante a besoin de plus d’eau, elle le communiquera par l’aspect de ses feuilles, et cela sera également évident par le fait que le sol se dessèche trop rapidement.

En revanche, s’il y a trop d’eau, il est beaucoup plus difficile de résoudre les problèmes d’arrosage excessif.

Lire aussi : Top 5 : Le classement de la meilleure herbe selon les clients de JustBob !

En bref…

Comme vous l’avez lu dans cet article, les racines jouent un rôle très important dans le processus de développement et de maturation des plantes de chanvre.

S’ils ne sont pas en bonne santé, le reste de la plante ne peut pas l’être non plus.

Mais s’ils sont en bonne forme, il sera possible d’atteindre le stade de la floraison et de la récolte au meilleur niveau possible.

Ainsi, si vous voulez obtenir d’excellents résultats dans la culture du chanvre, vous devez accorder la plus grande attention au système racinaire : l’élément clé du succès de la plante.

Ceci dit, et en gardant toujours à l’esprit que la culture et la consommation de cannabis ne sont pas autorisées en France, nous vous invitons à visiter notre magasin JustBob, où vous pourrez acheter de le beuh sans thc et ses dérivés (comme le haschisch et l’huile CBD) à des fins de collecte.

Jetez un coup d’œil à toutes nos offres, nous sommes sûrs que vous trouverez les produits qui vous conviennent.

Nous sommes impatients de vous voir dans notre boutique CBD. À bientôt !