Légalisation du cannabis en France: toute l’actualité

Actualités sur la légalisation du cannabis en France

Légalisation du cannabis: un chemin tortueux et embrouillé où le peuple français s’oppose au gouvernement

La légalisation du cannabis est une bataille en cours dans de nombreux pays européens. La France est connue pour être l’un des pays ayant les politiques les plus répressives à l’égard de ceux qui utilisent ou vendent du cannabis.

Selon les données de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (Emcdda), la France est l’un des pays européens où les peines sont les plus sévères, avec la Suède, la Finlande, la Hongrie, l’Estonie, la Grèce et Chypre.

Examinons les positions de l’opinion publique et politique du pays transalpin concernant la consommation de marijuana.

Cannabis: de l’illégalité à la voie de la légalisation

Drapeau français

Comme nous l’avons déjà mentionné, la France est l’un des pays ayant les politiques les plus répressives d’Europe, bien qu’elle ait été l’un des premiers à connaître sa consommation.

Les premières expériences remontent à l’époque de Napoléon, lorsque des soldats stationnés en Égypte ont essayé le cannabis pour la première fois.

Cependant, en raison de ses effets (qui diffèrent de ceux du cannabis légal), il n’a pas immédiatement bénéficié d’une bonne réputation. En fait, le chemin du cannabis a été tortueux depuis lors: aboli parce qu’il ne convenait pas au traitement du choléra, puis interdit en 1970, le chemin vers sa légalisation est encore long et ardu.

Lire aussi: Comment conserver le haschisch? Voici les moyens les plus efficaces

Légalisation du cannabis: l’avis des Français

Un CBD pas en avant a été fait en 2019, lorsque l’Assemblée nationale a autorisé l’expérimentation du cannabis à des fins médicinales, une initiative qui a ensuite été bloquée en 2020, en raison de la pandémie de Covid-19.

La même année, l’Assemblée a autorisé les Français à remplir un questionnaire en ligne sur la consommation de cannabis, disponible de janvier à février 2020. Les Français ont notamment été invités à donner leur avis sur un éventuel changement de la législation sur l’usage récréatif du cannabis dans un sens plus permissif.

Étude médicale: utilisation médicale du cannabis en France

À partir de mars 2021, environ 3 000 patients auront reçu des produits à base de cannabis médical pour traiter leurs problèmes de santé. Ce grand pas en avant serait toutefois assorti de conditions restrictives : seuls les patients gravement malades qui ne peuvent être traités autrement, particulièrement ceux qui souffrent d’épilepsie, de douleurs chroniques ou de sclérose en plaques, pourraient bénéficier de ce traitement.

Selon certains, le cannabis pourrait également être prescrit aux patients qui doivent faire face aux effets secondaires de traitements tels que la chimiothérapie.

Une telle avancée pourrait être considérée comme une percée, débarrassant le cannabis de sa sombre réputation, même aux yeux des plus sceptiques.

Bourgeons de cannabis

1 Français sur 2 a essayé le cannabis une fois dans sa vie

La députée En Marche Caroline Janvier affirmait en 2020 que 50% des Français avaient consommé du cannabis au moins une fois dans leur vie, alors qu’aujourd’hui on compte 7 millions d’usagers dans le pays chaque année (Emcdda).

Cela implique une divergence de position majeure entre l’opinion publique et la politique. Cependant, même si les politiciens aimeraient s’aligner sur le peuple français, la droite s’y oppose catégoriquement.

Ne pouvant faire la distinction entre le THC et le CBD, ils ne peuvent prétendre que le cannabis est “sûr”, et ils associent sa consommation au crime et à la violence. D’autre part, d’autres politiciens plus modérés ne peuvent nier que la diffusion du cannabis est remarquable, et qu’il est donc nécessaire de s’adapter à l’époque et de légaliser un processus qui se poursuit de lui-même, indépendamment de l’obstructionnisme du gouvernement français.

Projet de loi sur la légalisation du cannabis: en attente de réponse

Vendredi 07/01/2022 – Le Conseil constitutionnel a rejeté la demande des associations de producteurs et de détaillants de CBD, interdisant ainsi la vente de fleurs de chanvre, même si elles sont exemptes de substances psychotropes (herbe légère), c’est-à-dire de stupéfiants.

Le député Eric Coquerel, de la France Insoumise, a récemment présenté une proposition de loi visant à légaliser le cannabis, qui sera débattue le 13 janvier à l’Assemblée. La position du gouvernement n’est pas de bon augure, mais nous devrons attendre le verdict final.

Lire aussi: Où acheter du cannabis médical en ligne? Tout ce que vous devez savoir!

Conclusions

En conclusion, beaucoup seraient favorables à la légalisation du cannabis en France.

Nombreux sont ceux qui collectent des signatures jour après jour, afin de sensibiliser l’opinion publique et de faire évoluer la situation actuelle, non seulement en France, mais encore dans notre pays.

En effet, Janvier affirme que “la prohibition a adopté, depuis cinquante ans, un objectif impossible à atteindre, sans jamais s’en donner les moyens”.

“La légalisation est la meilleure solution pour créer un contrôle et protéger les citoyens”. La légalisation du cannabis pourrait d’une part, protéger les jeunes, et d’autre part, réduire la criminalité et les ventes illégales.

Après cet aperçu, nous vous invitons à visiter notre magasin en ligne Justbob.fr.

Dans notre magasin de cannabis CBD, vous trouverez un large éventail de chanvre, de haschisch et d’huile de CBD légaux. Choisissez vos produits préférés et complétez votre collection!