CBD et alcool : quelles sont les interactions entre ces substances ?

Interactions entre le CBD et l'alcool

Quelles sont les conséquences de l’interaction entre le cbd et l’alcool ?

Mélanger alcool et CBD en une seule soirée ?

Si vous avez envisagé d’essayer quelque chose de ce genre, mais que vous voulez d’abord connaître les conséquences auxquelles vous vous exposez, vous êtes au bon endroit.

Dans cet article, nous avons rassemblé toutes les informations sur l’interaction entre l’alcool et le CBD que toute personne intéressée ferait bien de connaître.

Les conséquences de l'interaction CBD-alcool

Que se passe-t-il si le CBD est mélangé à de l’alcool ? Voici ce que certaines études ont révélé

Bien qu’il y ait encore beaucoup de recherches à faire, il semble que le CBD atténue les effets secondaires négatifs de l’alcool lorsque les deux sont combinés.

Une étude psychopharmacologique a donné à 10 volontaires différentes combinaisons de CBD, d’alcool, de non-alcool et un placebo, et a constaté que ceux qui ont reçu le mélange de CBD et d’alcool avaient des taux d’alcoolémie plus bas que tous les autres participants.

En outre, il ressort d’études sur les animaux que le CBD peut protéger le foie des dommages causés par l’alcool. Si ce principe était également valable pour les humains, ce serait certainement un aspect à ne pas sous-estimer.

Mais, ce n’est pas tout.

Une consommation excessive d’alcool peut facilement endommager les cellules et rendre une personne plus vulnérable à certains types de cancers, de maladies du foie ou de pancréatite. Cependant, d’autres études animales ont montré que la CBD protège potentiellement contre les dommages cellulaires induits par l’alcool.

Enfin, le CBD peut aider à contrer les symptômes de sevrage.

Des recherches intéressantes sont en cours sur le potentiel du CBD pour aider les médecins à traiter les patients souffrant de dépendance à l’alcool. Le CBD est utilisé pour contrôler les symptômes de sevrage et réduire les envies de fumer en agissant sur le centre de dépendance du cerveau.

Des études sur les animaux ont montré que les souris dépendantes de l’alcool et de la cocaïne qui recevaient du CBD présentaient moins de comportements de recherche de drogue. Les chercheurs de l’étude ont conclu que le CBD pourrait être un outil utile pour la prévention des rechutes chez les alcooliques en voie de guérison.

Sans oublier que le CBD s’est avéré avoir des qualités positives pour soutenir le traitement d’autres formes de dépendances, comme celles aux benzodiazépines, aux opioïdes et aux stimulants.

Enfin, d’autres études ont montré que le CBD peut réduire certains des effets secondaires les plus courants du sevrage alcoolique, comme l’insomnie, l’anxiété et la dépression.

Lire aussi : Qu’est-ce que le cannabis autochtone et quelles sont les variétés les plus connues ?

Les effets du CBD (lorsqu’il est consommé avec de l’alcool).

1. Le CBD et l’alcool peuvent provoquer une somnolence

Le CBD et l’alcool présentent de nombreuses similitudes en termes d’effet.

Tous deux sont classés comme des relaxants du système nerveux central, ce qui signifie qu’ils signalent au cerveau et au système nerveux de se détendre.

Toutefois, une relaxation excessive entraîne potentiellement des effets secondaires tels que la sédation ou la fatigue.

Lorsque le CBD est mélangé à de l’alcool ou à d’autres relaxants, un composant peut renforcer les effets de l’autre et avoir un impact relaxant beaucoup plus fort sur le corps.

2. Le CBD et l’alcool provoquent potentiellement une baisse de la pression sanguine

Tout comme le CBD et l’alcool peuvent provoquer une sensation de fatigue, ils peuvent également entraîner une baisse de la tension artérielle.

Le CBD et l’alcool sont tous deux considérés comme des vasodilatateurs, c’est-à-dire qu’ils provoquent la relaxation et la dilatation des vaisseaux sanguins.

Pour mieux comprendre comment cela fonctionne, essayez d’imaginer vos vaisseaux sanguins comme un tuyau d’arrosage dans lequel coule de l’eau.

Lorsque vous placez votre pouce sur l’extrémité du tuyau pour rétrécir l’ouverture, l’eau sort avec beaucoup plus de force (pression).

Ici, cela se produit lorsque les vaisseaux sanguins sont resserrés ou comprimés.

Lorsque vous retirez votre pouce pour élargir l’ouverture, la pression diminue. C’est l’effet que le CBD et l’alcool ont sur la dilatation des vaisseaux sanguins et la réduction de la pression sanguine.

Toutefois, lorsque l’alcool et le CBD sont combinés, les effets sont renforcés, ce qui entraîne une réduction encore plus importante des niveaux de pression artérielle.

Si cet effet est trop fort, le cœur peut avoir des difficultés à pomper suffisamment de sang et d’oxygène vers le cerveau.

Cela peut entraîner des vertiges, des étourdissements et, dans les cas graves, des évanouissements.

3. Le CBD peut réduire les effets secondaires de l’alcool

Le mélange d’huile de CBD avec de l’alcool présente également certains avantages, comme l’atténuation des nausées ou des maux de tête induits par l’alcool.

Certaines recherches suggèrent même que le CBD peut réduire le taux d’alcoolémie lors de la prise d’alcool.

Cela dit, nous ne recommandons toujours pas de mélanger ces deux produits en raison des effets secondaires négatifs potentiels mentionnés ci-dessus.

Le CBD peut réduire les effets secondaires de l'alcool

4. L’huile de CBD réduit les nausées et l’envie de vomir

Plusieurs cannabinoïdes provenant de la plante de chanvre peuvent être utilisés pour combattre les nausées, mais l’effet le plus puissant provient du THC (tétrahydrocannabinol), qui est le composant psychoactif de la marijuana.

Une bonne huile de CBD à spectre complet doit contenir des traces de THC sans provoquer d’effets secondaires psychoactifs. Cependant, au contraire offrir le plus haut niveau de bénéfices contre les nausées induites par l’alcool.

Pour être plus précis, le CBD et le THC interagissent avec les récepteurs CB1 du tronc cérébral, notamment la zone où sont contrôlés les réflexes de vomissement, et ce sont ces récepteurs qui déclenchent la libération de sérotonine qui inhibe l’envie de vomir.

5. L’huile de CBD peut soulager les maux de tête

Les maux de tête sont un effet secondaire courant de la consommation d’alcool. Ils apparaissent généralement lorsque l’alcool s’estompe ou le lendemain matin, lorsque vous avez la gueule de bois.

Il y a quelques raisons pour lesquelles l’alcool peut provoquer des maux de tête :

  • une carence en magnésium ;
  • la déshydratation ;
  • les carences en vitamine B.

Bien que le CBD ne puisse traiter aucune des causes sous-jacentes des maux de tête dus à l’alcool, il peut aider à soulager et à contrôler la douleur.

La meilleure façon d’éviter les maux de tête après avoir bu est de s’assurer de boire beaucoup d’eau et de prendre un supplément de magnésium et de vitamines B en fin de soirée.

Les effets de l’alcool augmentent la demande de ces nutriments, qui peuvent s’épuiser s’ils ne sont pas reconstitués avant le matin.

Lire aussi : Le CBD contrebalance le THC et modifie ses effets psychoactifs : vérité ou canular ?

Conclusions

Dans cet article, nous avons vu comment le CBD interagit potentiellement avec l’alcool.

Comme vous l’avez peut-être lu, les preuves scientifiques sont actuellement insuffisantes pour prouver l’efficacité de la CBD dans la réduction des effets de l’alcool, mais ces résultats nous donnent de l’espoir.

Seul le temps nous le dira, cependant pour l’instant, pensez à faire attention à la consommation d’alcool et n’achetez du CBD que dans des boutiques spécialisées comme JustBob, la meilleure boutique de CBD de qualité.