Effets secondaires de la marijuana.

DÉCOUVREZ LES EFFETS SECONDAIRES DE LA MARIJUANA, COMMENT LES ÉVITER ET POURQUOI CHOISIR LE CANNABIS CBD.

DÉCOUVREZ LES EFFETS SECONDAIRES DE LA MARIJUANA, COMMENT LES ÉVITER ET POURQUOI CHOISIR LE CANNABIS CBD.


La marijuana et sa consommation, c’est un débat qui reste ouvert dans de nombreuses régions du monde, et certainement encore en France.

Dans notre pays, une voie semblable à celle empruntée par d’autres états vers la légalisation a été ouverte, mais de nombreux doutes et perplexités persistent. Mais, bien que la consommation de marijuana soit toujours illégale, et entraîne certains effets secondaires, le cannabis légal, le CBD, est ouvert à la consommation et ne présente aucun risque pour la santé.

Une consommation positive de marijuana est-elle possible?

Le Delta-9-tétrahydrocannabinol (connu sous le nom de THC) est l’ingrédient actif le plus connu du cannabis, mais malgré cela, son potentiel est toujours en phase de développement complet.

Les caractéristiques de son principe actif concernent sa capacité à être un excellent analgésique. En fait, il est souvent utilisé pour soulager les formes de douleur les plus sauvages, et est disponible depuis longtemps, pour les patients français qui en ont besoin.

L’une des administrations possibles est celle sous forme d’huile qui, en France, n’est obtenue que dans la pharmacie, au moyen d’un certificat médical non répétable.

En outre, l’ un des effets typiques de la consommation de marijuana légale, est la ” faim ” créé par la consommation des fleurs de CBD, et de cannabis médicinal, qui peut être utilisé en cas de manque d’appétit chez les patients en phase terminale.

Plusieurs études montrent, entre autres, une grande capacité du cannabis à agir en tant que neuroprotecteur pour les maladies dégénératives, y compris la maladie de Parkinson.

Ces informations montrent clairement que le seul moyen possible d’utiliser le cannabis légal et d’en tirer profit consiste à utiliser des médicaments à des fins médicales.

Effets secondaires de la marijuana.

Mais quels sont les effets secondaires de la consommation de cannabis?

Les effets négatifs de la marijuana peuvent toucher les jeunes. La dépendance est le pire ennemi du consommateur de marijuana. Chaque fois que vous fumez du cannabis, vous prenez plusieurs substances différentes en même temps.

Le niveau de toxicité généré par une utilisation discontinue de la marijuana n’est certes pas important pour l’organisme ; mais une utilisation continue, typique de la dépendance, augmente considérablement les niveaux de danger pour notre corps.

La catégorie la plus exposée est, encore une fois, celle des adolescents.

L’alerte est lancée depuis quelque temps dans les pages de l’ American Journal of Psychiatry, qui présente une étude de l’Université de Montréal, au Canada, un pays où le cannabis à usage récréatif est légalisé.

Les travaux des scientifiques ont porté à la fois sur les effets du cannabis et de l’alcool sur le cerveau des adolescents.

L’étude portait sur 3.824 adolescents âgés de 13 ans, et provenant de 31 écoles canadiennes.

Dans un questionnaire en ligne, une fois par an, les garçons ont indiqué leurs habitudes personnelles en matière de consommation de drogue et d’alcool, cela pendant quatre années consécutives.

Grâce à des tests cognitifs, les chercheurs ont observé et mesuré la fonction cérébrale des enfants, notamment leur capacité à travailler leur mémoire, leur raisonnement perceptif, et leur contrôle inhibiteur.

L’étude a montré une diminution du contrôle inhibiteur chez les consommateurs de marijuana, et le fait que la capacité de rétention de ces adolescents a été modifiée, ouvrant la voie à un risque de dépendance.

En outre, les tests cognitifs ont montré que le score total avait diminué avec l’augmentation de l’utilisation de la substance, non seulement au cours de l’année dédiée, mais également au cours des années suivantes.

Ceci suggère que le cannabis illégal en France a un effet durable sur la fonction cérébrale des jeunes en développement psychophysique.

Plusieurs statistiques ont montré la réalité des faits, mettant en évidence un abus de marijuana illégale.

Aux États-Unis, où de nombreux États ont déjà légalisé le cannabis, 30% des garçons adolescents commencent à consommer de la marijuana.

Pour les adultes, le discours est différent.

Nous parlons toujours d’une substance dangereuse pour l’organisme, mais une consommation occasionnelle de cannabis ne provoque pas plus de dommages chez l’adulte, que ceux causés par une consommation excessive de tabac ou une consommation occasionnelle de cigarettes.

Ce qui attire dans la consommation du cannabis, c’est sa capacité à imiter certaines substances naturelles produites par notre cerveau, à l’instar de la façon dont la morphine et l’héroïne semblent reproduire les effets des endorphines.

Mais, encore une fois, une utilisation continue peut sérieusement nuire au consommateur.

Par exemple, le cannabis illégal peut générer des intoxications, y compris les symptômes du syndrome ambigu, où le patient ressent un manque d’intérêt pour tout et tombe dans un état d’apathie profonde.

Les contre-indications de la marijuana

DÉCOUVREZ LES EFFETS SECONDAIRES DE LA MARIJUANA

Cannabis CBD, un sujet très différent

Beaucoup entendent parler que les fumeurs de cannabis illégal deviennent facilement accros. Mais, la différence entre la marijuana et le cannabis CBD a créé un consommation acceptable.

Le cannabis CBD provient des inflorescences féminines de cannabis CBD de type Sativa, pauvre en THC. Le tétrahydrocannabinol est la substance responsable de tous les effets psychotropes du cannabis et la raison pour laquelle il est toujours illégal dans de nombreux pays.

C’est la principale différence entre les deux types de cannabis légal et de cannabis illégal, le CBD. Le marijuana CBD a toujours une quantité de THC, mais elle est égale ou inférieure à 0,2%, comme l’exige la loi.

Cela réduit considérablement les risques pour la santé du consommateur, en concentrant uniquement ses effets positifs, à savoir la réduction de l’anxiété, des attaques de panique et des troubles du sommeil.

Les plantes sélectionnées pour le cannabis légal sont riches en CBD , le cannabidiol, qui n’est autre que le composé non psychoactif également utilisé pour le cannabis à des fins médicales, dont nous avons vu la méthodologie et l’utilisation au début de l’article.

Le cannabidiol a pour qualité d’être en mesure d’améliorer la qualité de vie des patients atteints de maladies non terminales, mais aussi d’autres problèmes et limitants telles que maux de tête en grappes, inflammations ou spasmes musculaires.