Que sont les endocannabinoïdes et quels sont leurs effets?

Endocannabinoïdes : ce qu'ils sont et quels sont leurs effets

Responsable de l’homéostasie: le mécanisme qui régule nos processus physiologiques

Les endocannabinoïdes sont des constituants très importants du système endocannabinoïde.

Grâce à leur action, en effet, l’organisme gère toute une série de processus physiologiques qui déterminent le maintien du délicat équilibre interne du corps humain.

Voyons ce qu’ils sont et quel rôle ils jouent dans le système cannabinoïde.

Le système cannabinoïde: de quoi s’agit-il?

Le système cannabinoïde peut être défini comme un système de communication entre les cellules. Ses éléments constitutifs sont au nombre de trois et comprennent: les endocannabinoïdes, les récepteurs et les enzymes.

  • Endocannabinoïdes
    Il s’agit de molécules messagères qui enregistrent les changements dans les conditions extérieures et alertent les récepteurs pour dire aux cellules de réagir à un stimulus donné. Les principaux endocannabinoïdes sont l’anandamide et le 2-arachidonoylglycérol, qui sont mis en circulation à la demande et sont détruits immédiatement après avoir rempli leur mission.
  • Récepteurs
    Les deux récepteurs fondamentaux sont CB1 et CB2, et sont situés dans la membrane de différents types de cellules. Principalement dans celles du système nerveux central et sont en fait impliqués dans le contrôle du mouvement, de la mémoire, des émotions, de l’apprentissage et d’autres fonctions cognitives complexes.
    Plus précisément, les récepteurs CB1 peuvent également être identifiés dans les cellules des muscles, du foie, des poumons et du système cardiovasculaire. Les récepteurs CB2, quant à eux, sont principalement contenus dans le système immunitaire, les cellules de la rate, des os, du pancréas, du côlon et généralement au niveau périphérique. Les fonctions régulées par les récepteurs CB1 et CB2 concernent principalement la régulation de la libération de “messages” vers les neurotransmetteurs — afin de préserver le système nerveux central d’une surstimulation — et le système immunitaire, respectivement.
  • Enzymes
    Ceux-ci ont pour mission de détruire les endocannabinoïdes, immédiatement après qu’ils aient rempli leurs fonctions. Cela permet d’éviter une accumulation de molécules inutiles dans le corps.

Lire aussi: Huile de CBD à spectre complet: ce que c’est et ce que cela signifie

Quelles sont les fonctions des endocannabinoïdes?

Comme nous l’avons dit, les endocannabinoïdes sont présents dans tout l’organisme humain et au-delà. En fait, ils ont également été identifiés chez de nombreuses espèces animales.

Des endocannabinoïdes ont également été identifiés chez de nombreuses espèces animales.

Des endocannabinoïdes ont également été identifiés chez de nombreuses espèces animales.
La fonction de ces molécules est, en termes simples, de réguler l’homéostasie de l’organisme, c’est-à-dire la capacité de l’organisme à maintenir ses conditions internes inchangées malgré des conditions externes changeantes.

Le rôle des endocannabinoïdes est fondamental et régule une myriade de processus physiologiques importants.

Dans une étude réalisée en 2008, le Dr John M. McPartland a examiné les principaux mécanismes physiologiques directement liés à l’action régulatrice des endocannabinoïdes. Selon le scientifique, leur fonction doit être très pertinente du point de vue de l’évolution de l’espèce, puisqu’ils sont présents depuis plus de 600 000 ans.

En fait, les récepteurs CB1 ont été détectés dans le cerveau des souris, dès le stade embryonnaire, ce qui suggère un rôle pertinent dans le processus de développement du cerveau embryonnaire.

Une autre fonction très importante des endocannabinoïdes est de protéger le système nerveux central d’une surstimulation en régulant la libération de neurotransmetteurs.

Les endocannabinoïdes sont également cruciaux dans les processus de développement neurologique. En influençant la plasticité synaptique, ils permettent au SNC de créer de nouvelles connexions entre les neurones et de modifier les connexions existantes.

Les cannabinoïdes endogènes régulent également toute une série d’autres processus, apparemment beaucoup plus simples, mais tout aussi importants. Ils déterminent notre sensation de faim ou de satiété, la sensation de besoin de sommeil et le ton de notre humeur. En outre, ils remplissent une fonction immunorégulatrice essentielle.

Il semble également que les endocannabinoïdes jouent un rôle important dans la détermination de la densité osseuse.

Enfin, les récepteurs CB1 activés peuvent réduire la sensation de douleur.

Lire aussi: Effet Entourage: les avantages de la synergie entre terpènes et cannabinoïdes

Mais n’y a-t-il que des endocannabinoïdes?

De plus, nous avons déjà parlé des endocannabinoïdes, c’est-à-dire ceux produits par notre organisme, mais sont-ils les seuls cannabinoïdes existants?

Non, ils ne sont pas les seuls. En fait, les endocannabinoïdes ne sont qu’un des 3 types connus à ce jour. Si l’on y réfléchit, il est également possible d’influencer les fonctions importantes des endocannabinoïdes de l’extérieur. Les médicaments, par exemple, peuvent modifier notre perception de la douleur, notre appétit ou notre rythme de sommeil.

Les médicaments peuvent modifier notre perception de la faim

Les médicaments modifient potentiellement notre perception de la faim.
Tout cela est possible grâce à ce que l’on appelle les cannabinoïdes synthétiques. Ils sont, en effet, produits en laboratoire, précisément pour simuler l’action des endocannabinoïdes et interagir avec le système cannabinoïde, l’aidant là où il échoue parfois.

Pouvez-vous penser à autre chose qui interagit avec notre corps, modifiant, par exemple, notre appétit?

Si vous avez pensé au cannabis, vous avez bien fait!

La marijuana est très riche en ces molécules, qui sont appelées dans ce cas phytocannabinoïdes, ou cannabinoïdes naturels. En fait, certains disent que le système endocannabinoïde doit son nom au cannabis.

En étudiant les effets de la consommation de marijuana, les chercheurs se sont aperçus qu’elle mettait en évidence des récepteurs particuliers, qui n’avaient pas été identifiés jusqu’alors.

Dans cette optique, il ne vous sera pas difficile de comprendre l’énorme succès que connaît le cannabis (CBD) en termes de potentiel thérapeutique. Bien sûr, cela reste à définir, mais ce qui est certain, c’est que la marijuana est capable d’interagir avec des récepteurs importants, CB1 et CB2, qui sont directement impliqués dans tous les principaux mécanismes de l’homéostasie.

Pour conclure, quels sont les effets des endocannabinoïdes?

Comme vous l’aurez compris, les endocannabinoïdes et leurs fonctions sont à la base de tous les mécanismes vitaux qui déterminent l’état d’équilibre général de l’organisme.

Les drogues et le cannabis interagissent également avec le système cannabinoïde, déterminant la variation de certains processus physiologiques.

Si vous voulez en savoir plus sur le monde du cannabis légal, je vous recommande de jeter un coup d’œil au portail JustBob.fr, leader dans la vente de cannabis à collectionner.