Le CBD est (enfin) officiellement légal en Europe.

Le CBD a enfin été officiellement légalisé en Europe

Le cbd est-il enfin légal en europe? Voici ce qui s’est passé en novembre dernier.

Les réglementations concernant l’utilisation et la vente de l’huile de CBD et l’achat CBD de tous les produits en contenant en Europe diffèrent d’un État à l’autre. Certains la considèrent comme une substance légale, tandis que d’autres non.

Cependant, à partir du 19 novembre 2020, il y a une nouvelle concernant les produits CBD.

C’est une décision de la Cour européenne de justice qui a décidé cela.

Tout est parti d’un jugement français, qui a vu comme protagonistes deux entrepreneurs qui commercialisaient une cigarette électronique pour vapoter des produits à base de cannabis CBD.

Condamnés à plus d’un an d’emprisonnement et contraints de payer une amende très élevée, les deux entrepreneurs ont fait appel, obtenant un résultat surprenant !

Voici comment l’histoire s’est déroulée et pourquoi ce résultat a été atteint.

Lire aussi : C’est officiel, le plafond de THC a été relevé à 0,3%.

CBD France et lois européennes : chaque État décide pour lui-même.

Le discours sur la légalité ou non du CBD en Europe est toujours d’actualité et en constante évolution.

Si une seule loi européenne s’applique au cannabis léger, qui impose la limite maximale de THC à 0,2% (à partir de 2023 elle passe à 0,3%), en ce qui concerne le CBD, les choses sont différentes.

En fait, les États membres de l’Union européenne sont toujours en désaccord sur cette question et chaque nation a décidé elle-même s’il était possible ou non de consommer, vendre et acheter des produits à base de cannabidiol sur son territoire.

Dans certains pays européens, le CBD est considéré comme illégal, dans d’autres il est autorisé, tandis que dans d’autres, il est considéré comme un médicament et ne peut être utilisé que sur demande médicale, comme thérapie pour traiter certaines maladies et états d’anxiété.

Probablement grâce à un arrêt de la Cour européenne de justice, par rapport à novembre dernier, les choses vont changer dans toute l’Europe, également parce qu’il a finalement été déclaré que le CBD n’est pas un stupéfiant.

Après une série de déclarations et de démonstrations, le sujet du CBD et des dérivés sera certainement traité dans une nouvelle perspective, donnant l’espoir que le commerce et l’utilisation de cette substance non psychotrope verra la naissance d’une nouvelle ère plus florissante dans un temps très court.

Voyons en détail comment l’histoire s’est déroulée.

Les lois européennes en France: chaque État a choisi de décider par lui-même

France VS CBD : c’est ainsi que la Cour européenne de justice a répondu.

Tout a commencé devant le tribunal de Marseille, lorsque deux entrepreneurs ont été condamnés respectivement à 15 et 18 mois de prison ferme, en plus d’avoir à payer une amende de 10 000 euros. 

La raison de la condamnation était qu’ils avaient entrepris le commerce d’une cigarette électronique pour vapoter des produits à base de CBD, qui avait été extrait de la plante entière de chanvre en République tchèque. 

En fait, la France n’autorise que l’importation et l’exportation de graines et de fibres de cette plante, alors que les autres substances sont considérées comme illégales.

C’est justement le liquide à base de cannabidiol pour cigarettes électroniques qui a mis les deux entrepreneurs français en difficulté, mais ils ont tout de suite pensé à recourir à la peine.

Ils ont bien fait, car de leur histoire (qui a réussi) est née une affaire internationale qui a remis en question la décision de nombreuses nations.

Parmi les nombreuses interventions de la Cour européenne, deux se démarquent en particulier :

  • celui qui déclare que le CBD n’est pas considéré comme un produit agricole, donc les règlements relatifs à la PAC (Politique Agricole Commune) ne peuvent lui être appliqués ;
  • le second (basé sur les conventions des Nations Unies sur les stupéfiants et les substances psychotropes) déclare que le CBD ne peut être considéré comme un stupéfiant.

Également en réponse à la France déclarant qu’elle considère le CBD comme illégal pour la santé de la communauté, l’avocat Evgeni Tanchev (celui qui a traité l’affaire), a déclaré qu’un État membre de l’Union européenne ne peut pas interdire une d’autres États importent des produits CBD, à moins que des risques pour la santé n’apparaissent.

N’étant pas le cas, la conclusion a été que la législation de l’UE est plus importante que la législation nationale, de sorte que les produits CBD peuvent être commercialisés.

Lire aussi : Test de cheveux et de marijuana : voici comment cela fonctionne.

Un exemple de cas pour toute l’Europe.

L’histoire qui s’est produite à Marseille, pour des raisons évidentes, va changer les positions d’un grand nombre d’États européens qui étaient contre l’utilisation et la vente d’huile de CBD ou de ses autres dérivés.

Prouvé que le CBD n’est pas une substance psychotrope et qu’il ne peut pas être réglementé par les lois agricoles, il est clair qu’à ce stade, beaucoup plus d’aspects devront être pris en compte avant d’engager une action en justice concernant cette substance.

En conclusion, nous vous rappelons que dans notre boutique en ligne Justbob, vous pouvez acheter de l’huile de CBD de différentes catégories. Jetez un œil aux différents formats d’huile CBD sativa, l’huile sensible au CBD et l’huile CBD pour chiens.

Un exemple de cas pour toute l'Europe

Sur notre boutique de cannabis light, vous pouvez trouver de nombreux produits à collectionner, également fantastiques pour désodoriser vos pièces avec les parfums les plus variés.

Qu’est-ce vous attendez ? Visitez notre boutique CBD en ligne Justbob.fr dès aujourd’hui et jetez également un œil à nos kits de produits à collectionner, disponibles à des prix avantageux et incontournables !